Sunday 21st April 2019,
leblogbebe

Quand vient l’heure du sevrage…

alexandra cassignol Nutrition Un commentaire

Images_16 Faites-vous partie des 70% des mamans qui doivent sevrer leur bébé plus tôt qu’elles ne l’auraient souhaité pour reprendre le travail?
Cette étape peut être mal vécue par le bébé et la maman si elle est trop brutale. Il est donc recommandé de procéder par paliers successifs pour parvenir à un sevrage total au bout d’environ 3 semaines.
Il est important de s’y prendre suffisamment à l’avance pour que votre bébé n’ait pas à faire face simultanément à la séparation et à l’abandon du sein.
Si vous souhaitez conserver une à deux tétées par jour, sachez que c’est possible et n’hésitez pas à vous rapprocher de la leche ligue qui vous donnera quelques conseils utiles pour y parvenir.

Partager cet article

Article de

1 commentaire

  1. Mamanpoule mai 18, 2005 à 7:45

    Le sevrage, j’y suis passée, et c’est abominable. Les seins gonflés à bloc, zébrés de grosses veines apparentes, les mamelons dardant leur muqueuse rougeoyante à tout étranger qui s’approcherait d’un peu trop près de la tétine “spécial bébé” et surtout, la tristesse de devoir arrêter ce moment de pure joie où vous et votre bébé respirez à l’unisson … Conseil : y aller mollo dans le sevrage. C’est bon pour les seins et pour le moral. Et s’il vous est possible de conserver une petite tété, la dernière pour la route, pourquoi pas?

Commenter cet article