Monday 28th September 2020,
leblogbebe

Le youpala : pour ou contre ?

eliza taddei Santé 9 commentaires

_1114200584145pm156_ducky_or Si votre bébé approche de l’âge des premiers pas, vous vous apprêtez peut être à lui acheter un youpala (trotteur). Si vous en parlez dans votre entourage, cette intention peut vite déclencher les passions – comme le football ou la politique ! Quelle en est la raison ? Le trotteur est  accusé de provoquer des accidents domestiques, ce qui a entraîné son interdiction au Canada.

En France, une étude récente sur les enfants admis en urgences pédiatriques au CHU de Toulouse montre que 11 cas sur 1000 accidents de la vie courante sont dus à l’utilisation du trotteur. Il s’agit dans la plupart des cas de chutes dans l’escalier. Par ailleurs, l’enfant qui se déplace en trotteur peut atteindre facilement des meubles ou des objets placés en hauteur, provoquant leur chute.

La mise au pilori du youpala a été facilitée par des études qui ont montré que cette aide à la marche n’en est pas toujours une : celles-ci ont même conclu que les enfants utilisateurs du trotteur marchent trois semaines plus tard que ceux qui n’en font pas.

Cependant, il faut souligner le trotteur est souvent utilisé d’une manière inapproprié, selon certaines enquêtes : des mères ont déclaré mettre l’enfant dans le youpala pour assurer leur garde pendant qu’elles font autre chose. L’erreur est de considérer que l’enfant assis dans le youpala est bien en sécurité, alors qu’il peut reculer et aller de côté, s’éloignant du trajet imaginé par les parents. Il arrive aussi que le trotteur soit utilisé pour des enfants bien plus jeunes : il ne faut pas mettre un bébé dans le trotteur avant l’âge de huit mois.

Les études sur les risques du youpala ont permis d’améliorer les produits disponibles sur le marché : élargissement de la base, réduisant ainsi la mobilité directionnelle, l’augmentation de la stabilité et la réduction de la vitesse ont fait diminuer le nombre des accidents domestiques dus à l’usage du youpala. Par ailleurs, la Commission de la Sécurité des Consommateurs recommande de ne pas laisser le bébé dans son trotteur plus de 15 minutes.

La nouvelle norme à laquelle les fabricants doivent se soumettre est la norme NF EN 1273 : à vérifier lorsque vous achetez le trotteur de votre enfant.

Partager cet article

Article de

9 commentaires

  1. Moimoi janvier 15, 2007 à 12:05

    Ca me fait penser à la polémique avec les sucettes … franchement, il y a de monstres théories et de pas moins importants à-prioris mais, en pratique, ça rend bien service de pouvoir lui donner son indépendance 10-15 minutes (mes vertèbres remercient aussi) … Et pour ce qui est des dangers, avec le numéro que j’ai à la maison, y’avait franchement moins de risque dans le youpala qu’à le laisser grimper partout (sans savoir redescendre …). Un peu de bon sens (pour enlever les dangers) et on a même le temps de fermer les yeux 2 minutes …
    Un papa pas inconscient ;oD

  2. Lila Rozé janvier 15, 2007 à 5:37

    Je suis tout à fait d’accord avec Moimoi (ça me donne un air schizo !). Il faut le choisir soigneusement et l’utiliser avec raison, c’est clair. Sinon, c’est vraiment un moment d’éclate pure pour un petit bien dynamique.
    Quant à attraper des objets à sa portée, c’est qu’il y a un défaut de vigilance. Dès qu’un enfant se redresse, tout les objets à risques doivent être mis hors de portée. Il ne faut pas attendre qu’il marche sinon, c’est l’accident assuré !
    En résumé : vive le youpala et ravie de vous rejoindre sur ce blog ! :)

  3. Un papa à son fils janvier 17, 2007 à 12:22

    Youpala ou youpala pas

    Voilà, je viens de lire un article qui parle du débat qu’il y a autour du Youpala et j’aimerais ajouter ma contribution à ce sujet.
    Tout d’abord, un petit aparté pour mes congénères “Papas” ou “Futurs papas” qui ne savent pas ce qu’est un youpal…

  4. Eliza Taddei janvier 18, 2007 à 8:43

    Merci pour vos commentaires.
    Moimoi, je suis d’accord avec vous : le bon sens s’impose et je pense que j’en ferai un leit-motif pour mes prochains billets. Quant à la sucette, même combat !

  5. Lila Rozé janvier 25, 2007 à 5:18

    Le Monde (via Sandrine Blanchard) confirme que c’est l’utilisation et non l’objet qui est mauvais :
    http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3238,36-858607,0.html

  6. Eliza Taddei janvier 25, 2007 à 5:27

    Merci pour le lien, Lila Rozé. Je pense que c’est là tout le problème de la (non) prise de risques : au lieu de mettre en garde, on préfère ne plus prendre de risques (dans certains pays)et interdire le jouet. Comme pour les jouets “interdits” au moins de 3 ans juste parce qu’un enfant sur des centaines de milliers en a avalé un morceau.

  7. Michèle Rader février 1, 2007 à 10:37

    Bonjour,
    J’ai utilisé un youpala pour mes deux enfants et je reconnais que cela faisait vraiment du bien d’avoir un peu de temps pour souffler. Les enfants s’amusent comme des petits fous dedans. Cependant j’ai eu la peur de ma vie en voyant ma fille tomber dans les escaliers avec, la tête la première bien sûr. Pour moi il devrait être exclus d’utiliser un youpala si l’accès aux escaliers n’est pas bloqué(faites comme je dis pas comme je fais :-D , non j’ai réalisé le danger un peu trop tard). De même on ne doit pas laisser un enfant seul dans un youpala au même titre qu’un tout petit enfant qui marche. Ils vont partout et ont accès à des choses auxquelles on n’a pas pensé qu’elles pourraient s’avérer dangereuses
    Je n’ai jamais pensé qu’un youpala aidait à apprendre à marcher. Mon fils a marché à 17 mois, ma fille à 13. C’est plutôt un délassement pour les parents et les enfants.
    En résumé: un youpala pourquoi pas mais sans escaliers à proximité et avec une surveillance permanente

  8. Eliza Taddei février 1, 2007 à 2:19

    Merci, Michèle, d’avoir partagé votre expérience, cela montre que ces accidents n’arrivent pas qu’aux autres :-D même s’il ne faut pas proscrire l’usage (raisonné !) du youpala.

  9. cybie mars 25, 2008 à 4:31

    Nous avons un youpala depuis 1 semaine, et je dois dire que Fiston est bien content d’y aller.
    Néanmoins, il n’a que 7 mois bientôt, vous me direz que c’est trop tot, mais il se tient assis depuis ses 4 mois. Donc, ca s’adapte à chaque enfant différemment, chacun à sa manière. :)
    Et depuis qu’il a découvert le youpala, il est + tenté de se lever tout seul dans le parc à l’aide des barreaux.
    Sinon pour les parents encore récitents au youpala, il y a aussi le baby einstein qui est basé sur le même principe, sauf que l’enfant ne bouge pas dans l’espace mais apprend à tourner sur lui-même. C’est un objet dont on ne parle pas … Quel dommage !

Commenter cet article