Saturday 21st September 2019,
leblogbebe

L’alimentation pendant l’allaitement

Alim_allaitementOn entend et on lit beaucoup de conseils de tous ordres quand on allaite. Comment s’y retrouver ? C’est pourtant plutôt facile, il faut être raisonnable tout en se faisant de petits plaisirs gustatifs.

A faire : diversifiez votre alimentation si vous ne le faisiez pas déjà pendant votre grossesse. La plupart des goûts des aliments passe dans le lait, c’est donc une bonne façon d’éveiller la curiosité des enfants. A ne pas faire : se forcer à manger quelque chose que l’on n’aime pas sous prétexte que c’est "bon pour lui". Vous en viendriez vite à détester l’allaitement. Vous avez besoin de calcium pendant cette période. Si vous n’aimez pas le lait, pensez aux nombreux produits laitiers : yaourts, fromages, petits suisses, fromages blancs,… Si aucun ne vous plait, voyez avec votre médecin pour qu’il vous prescrive des compléments de calcium, mais ne vous forcez pas.

Alim_allaitement2Il est quand même vraiment préférable de ne pas consommer de thé, ni de café. Ils ne sont pas indispensables à votre bien-être, mais ils sont facteurs de stress. Si vous ne pouvez pas vous en passer, diminuez grandement la quantité bue, mais ne passez pas au décaféiné ou au déthéiné, ces produits sont moins satisfaisants au goût sans apporter de grands bénéfices.

Faites attention à certains fruits et légumes qui peuvent provoquer des coliques et des diarrhées. Idéalement, notez ce que vous avez mangé afin d’identifier les aliments à problèmes. Certains bébés supportent tout, d’autres rien.

Plutôt que de faire de copieux repas, faites de nombreuses petites collations. Par exemple, après chaque tétée. Cela vous permettra de fabriquer un lait nourrissant sans risquer de carences ou de prise de poids pour vous.

Photos : pomme – Stock Xchng / allaitement – Wikimedia Commons

Partager cet article

Article de

1 commentaire

  1. Le Blog Bebe septembre 3, 2007 à 10:27

    Un enfant, une dent ? A vous de faire mentir l’adage !

    Autrefois, les ravages de la malnutrition et d’une hygiène imparfaite faisaient que chaque grossesse créait des carences chez la mère. Souvent, c’était le calcium qui faisait défaut et donc la mère payait son enfant d’une dent. Grâce à la recherche,…

Commenter cet article