Tuesday 20th April 2021,
leblogbebe

Bébé et le sommeil

Imgp3233A l’occasion du Programme d’action pour le sommeil annoncé lundi par le ministre de la santé, L’Institut du sommeil et de la vigilance a publié un dossier sur les effets, le rythme et la qualité du sommeil (Passeport du sommeil). Je recommenderais aux jeunes parents de ne pas s’attarder sur la mauvaise qualité du sommeil chez l’adulte et ses conséquences (dont les erreurs de jugement)… ce qui pourrait leur provoquer des insomnies !

Il est intéressant en revanche de consulter quelques caractéristiques du sommeil chez le bébé.

Ainsi, on apprend que durant les deux premières années de l’enfant se dévelopent les principales caractéristiques du sommeil qui constituent la base d’un bon sommeil à l’age adulte.

Le nouveau-né a un rythme de veille/ sommeil est particulier. Ses cycles de sommeil sont très nombreux : 18-20 cycles par 24 heures, inégalement reparties tout au long de la journée et de la nuit. Un cycle de sommeil dure environ 50-60 minutes contre 90-120 minutes chez l’adulte.

Ce n’est qu’à partir de 3 mois que les stades du sommeil du nourrisson sont semblables à ceux des adultes. Jusqu’à 6 mois, le bébé s’endort toujours en sommeil agité. Cela peut être interprété à tort par les parents comme une réaction au stress, à des angoisses ou à d’autres facteurs tels les mystérieuses coliques du nourrisson. Le bébé ne s’endort en sommeil calme que si ce sommeil survient après une longue et violente période de pleurs, ce qui n’apporte pas la détente du sommeil agité. Le sommeil paradoxal (le rêve) occupe une partie importante du sommeil du bébé. On le voit facilement d’après les mouvements des yeux en dessous des paupières.

Il faut ajouter que, dès la naissance, il y a des petits et de gros dormeurs. Il est difficile alors pour les parents de bien reconnaître les moments où leur petit exprime le besoin de dormir.

Partager cet article

Article de

Commenter cet article