Sunday 19th May 2019,
leblogbebe

Ventre rond, garçon…

Imgp2512 Le désir de connaître le sexe de l’enfant avant la naissance est présent à toutes les époques et dans tous le pays. Mais les différentes solutions envisagées sont moins fiables que l’échographie ! Elles varient des calculs arithmétiques à l’observation des étoiles, de l’interprétation des rêves à celle de la forme et autres signes physiques de la femme enceinte.

En France, une expression cévenole dit : "Ventre rond, garçon ; ventre pointu, enfant fendu !" Alors qu’en Alsace on soutient… l’inverse et qu’au centre de la France on dit : "La femme porte en arrière, garçon ; elle porte en avant, fille". J’ai été étonnée de constater, lors de mes grossesses, que ces expressions -superstitions aient la peau dure.

Il semblerait qu’en Angleterre, de nos jours, certains continuent à penser que les garçons sont portés en avant puisqu’ils aspirent à l’indépendance, alors que les filles sont portées en arrière puisqu’elles ont besoin d’être plus près de leur mères et d’être protégées… Voici donc un beau préjugé sexiste, déjà in utero !

Est-ce utile d’ajouter que la forme du ventre n’a aucun rapport avec le sexe de l’enfant à naître ?

Partager cet article

Article de

Commenter cet article