Tuesday 28th September 2021,
leblogbebe

Premiers repas de Bébe

eliza taddei Nutrition 2 commentaires

Imgp4302 Voici venu le moment de la diversification alimentaire, c’est à dire du passage du lait au repas solides (légumes, fruits, viande, yaourts). Mais quel est ce moment précisément ? Si vous lisez les indications figurant sur les petits pots, vous verrez que certains sont proposés à partir de 4 mois. Mais votre pédiatre vous a probablement dit d’attendre les six mois révolus de l’enfant avant de diversifier sont alimentation.

Il y a quelques années on préconisait la diversification à partir de 4 mois. Or, des études récentes ont mis en évidence une corrélation possible entre cette diversification précoce et l’augmentation du nombre d’allergies alimentaires (se manifestant par l’eczéma). Il s’agit bien sût d’une hypothèse, car il est impossible de vérifier ce lien à 100%. Par prudence, les pédiatres préfèrent retarder le passage au "solide" surtout dans les familles avec des antécédents allergiques.

Si cet âge fait quasi l’unanimité chez les pédiatres, des différences perdurent quant aux aliments à introduire. On indique généralement de composer le repas de midi à partir d’une purée de légumes, avec un peu de beurre ou d’huile, et un peu de viande. Parmi les légumes, certains pédiatres proscrivent les pommes de terre, le brocoli et le choux : ils risquent de provoquer des coliques aux nourrissons.

Certains pédiatres recommandent les yaourts au lait infantile, d’autres pensent que l’enfant peut passer au petit-suisse.

Pour l’introduction des céréales (pâtes, pain, riz..), de l’oeuf et du poisson, ainsi que des fruits crus (il faut qu’ils soient bien mûrs), les pédiatres les plus prudents recommandent d’attendre les 9 mois du bébé.

Ces âges sont indicatifs : il ne faut pas s’imaginer qu’il faut attendre le jour même des 6 ou des 9 mois pour que l’enfant se métamorphose par miracle et qu’il puisse digérer les aliments qu’il ne pouvaint pas manger la veille !

Un répère : le Guide nutrition des enfants et ados, rédigé dans le cadre du programme national français santé et nutrition.

A lire également les conseils d’un papa avisé.

Partager cet article

Article de

2 commentaires

  1. cevenol mars 7, 2007 à 5:25

    LE RIZ NE CONTIEN PAS DE GLUTEN, FORT HEUREUSEMENT

  2. Eliza Taddei mars 7, 2007 à 5:37

    Erreur rectifiée !

Commenter cet article