Tuesday 20th October 2020,
leblogbebe

Securyploof : protection anti-noyades et anti-fugues

SecuryploofDepuis le 1er janvier 2004, les piscines privées nouvellement construites, à usage individuel ou collectif, doivent être pourvues d’un dispositif de sécurité normalisé. Depuis le 1er mai 2004, les piscines existantes des habitations données en location saisonnière doivent également être pourvues d’un tel dispositif. Depuis le 1er janvier 2006, toutes les autres piscines existantes doivent être équipées.

Pourtant, force est de constater qu’il existe encore de très nombreuses piscines sans le moindre dispositif de sécurité. De plus, il existe des plans d’eau qu’il est impossible de clôturer. Contre les noyades et les fugues, si rien ne remplace la vigilance des adultes, un petit coup de pouce est toujours le bienvenu !

Securyploof2 Securyploof est un dispositif en 2 parties plutôt bien vu ! D’un côté, un bracelet à mettre au poignet de l’enfant avertit en cas d’immersion ou d’éloignement supérieur à 30 mètres (la distance est modifiable sur l’un des modèles), de l’autre, un boîtier d’alarme portatif.

Contrairement aux alarmes flottantes qu’on place dans les piscines et qui ont tendance à être soit trop tolérantes, soit pas assez (déclenchement au moindre coup de vent), le Securyploof est sur l’enfant, c’est une garantie supplémentaire de sécurité. Vous le trouverez en vente chez Zigouzis.

Cela ne vous dispense pas du tout d’une vigilance de tous les instants, les accidents arrivent malheureusement extrêmement vite. Ne vous reposez donc pas sur un système aussi performant soit-il, il ne vient qu’en appui, pas en remplacement !…

Lire aussi : Bébé à la plage, haute surveillance indispensable !
Une petite fille de 15 mois se noit dans 13 cm d’eau !

Illustrations : Secury Ploof

Partager cet article

Article de

Commenter cet article