Thursday 23rd May 2019,
leblogbebe

Pas d’aliments allégés pour les petits !

Alleges_1Avec un certain effarement, j’ai vu fleurir sur certains forums "Maman/bébé", des conseils pour faire maigrir les enfants !

Et d’une, toute modification importante dans l’alimentation d’un enfant ne doit être faite qu’en accord avec un médecin. Les intervenants sur ces forums peuvent aussi bien avoir raison que totalement tort, il est impossible de savoir à qui on a exactement affaire.

Et de deux, on peut lire des énormités dans ces "conseils". Par exemple, certains recommandent des aliments allégés !…

Alleges_2Dans les aliments allégés, on retrouve très souvent de l’aspartame. Cet édulcorant ne doit surtout pas être donné aux enfants de moins de trois ans, ni aux femmes enceintes. Il y a un véritable risque de dommages neurologiques !

De plus, ainsi que le souligne une étude canadienne publiée par InfoBébés, le "faux-sucre" ne donne pas la satisfaction du vrai sucre. L’enfant reste en recherche de celui-ci et finit par compenser avec d’autres aliments, ce qui aboutit à une prise de poids.

Ainsi que le rappelle Gérard Apfeldorfer, psychiatre et spécialiste des troubles du comportement alimentaire :

La meilleure façon d’alléger son alimentation est de consommer des portions plus petites. (source)

Avant d’infliger un régime à votre enfant, parlez-en à votre pédiatre ou à votre généraliste. Ils sont les seuls à pouvoir décider. Si vous avez un doute, consultez un autre médecin mais ne prenez pas d’initiative seul(e). L’alimentation d’un enfant est particulièrement cruciale, elle conditionne toute sa croissance et sa santé.

Lire aussi : Les purs jus de fruits protègent de l’obésité infantile
Quand c’est MacDo, c’est bon !…
L’allaitement, c’est bon pour les dents !

Photo : bimsan – Stock Xchng

Partager cet article

Article de

2 commentaires

  1. Chantal août 14, 2007 à 10:42

    Pas d’aspartam à une femme enceinte ? Pourtant l’endocrinologue qui m’a suivi quand mon diabète gestationnel a été découvert me l’a autorisé si je restais raisonnable sur la quantité !
    D’où sort cette invraisemblable histoire de “dommage neurologique” qui revient régulièrement sur le tapis pour dénigrer ce produit quand une autre histoire refait également surface pour indiquer que le produit est sans risque….

  2. Lila Rozé août 14, 2007 à 11:21

    Bonsoir Chantal,
    L’aspartam contient de la phénylalanine qui, en cas de phénylcétonurie, est mal métabolisée. Cela peut entraîner de graves problèmes neurologiques.
    Voir cette page de la Wikipédia :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Ph%C3%A9nylc%C3%A9tonurie
    Pour les femmes enceintes, c’est pour protéger le fœtus qu’il est déconseillé d’en prendre.
    Je suis cependant persuadée que si votre gynécologue vous l’a autorisé tout en vous recommandant de rester raisonnable, il n’y a pas lui de s’inquiéter.

Commenter cet article