Friday 21st January 2022,
leblogbebe

Le mérion, l’oiseau qui emploie des nounous

Merion_entraide_1Il est joli, cet oiseau, non ? C’est un mérion superbe, on le trouve en Australie. Il doit son nom à son plumage qui prend une couleur somptueuse à la saison des amours, les photos de Patrick Ingremeau en témoignent.

Mais vous vous demandez sûrement pourquoi je vous parle d’oiseaux subitement… Et bien, cet oiseau a la particularité de recourir à des nounous ! Oui, vous avez bien lu. Le mérion vit en couple et lorsque la famille s’agrandit, elle a recours à des aides pour nourrir les petits.

Merion_entraide_2Les femelles aidées pondent des œufs qui contiennent moins de jaune que les femelles non aidées. C’est un handicap de départ pour leurs oisillons et pourtant, à l’âge adulte, ceux-ci se portent aussi bien que les autres. L’alimentation fournie par les assistants des parents compensent cette faiblesse. Mais attention, il ne s’agit que d’une compensation.

Une équipe de chercheurs a mesuré que les oisillons des mères aidées ne deviennent ni plus gras, ni plus gros que les autres. Il n’y a bien qu’un rétablissement d’équilibre. Quel est l’intérêt pour les mères ? Tout simplement, elles augmentent leurs chances de survie de 30% en économisant leurs forces et leurs ressources. (source)

Voila un excellent argument à rétorquer à tous ceux qui reprochent encore aux mères de travailler et donc, de recourir à une nounou ou à la crêche !!

Lire aussi : Les mères suisses pensent que leur travail nuit à leur(s) enfant(s)
La maternité est un frein à la carrière des femmes
Retour au travail après le congé maternité

Photos : 1 & 2 – Wikicommons

Partager cet article

Article de

1 commentaire

  1. Le Blog Bebe septembre 10, 2007 à 11:08

    Langage : le macaque en dit long

    On parle souvent des singes comme de nos cousins tellement nous avons de points communs. En fait, le lien de parenté est un poil plus complexe que cela. Cependant, il ne fait aucun doute que leur observation peut nous en

Commenter cet article