Sunday 19th May 2019,
leblogbebe

Fumer ou allaiter, il faut choisir

Fumer_allaitement_1On a longtemps cru que les mères allaitantes et fumeuses pouvaient se contenter, pour protéger leur bébé, de ne pas fumer en sa présence. On découvre aujourd’hui qu’il n’en est rien.

Comme pour mon billet précédent "Enceinte, fumeuse et dépressive ? Pas simple…", je ne cherche pas à culpabiliser les fumeuses. Quand on a la malchance d’être victime d’une addiction, pour s’en débarrasser, il faut plus que de la bonne volonté… Cependant, les idées fausses doivent être combattues quand elles sont dangereuses, c’est l’unique objet de ce billet.

Fumer_allaitement_2La revue américaine Pediatrics vient de publier le résultat d’une étude portant sur les jeunes mamans fumeuses et allaitantes. On a demandé à des jeunes mamans de fumer (loin de leurs bébés) puis d’allaiter lorsque leur enfant demanderait. Puis, quelques jours plus tard, on a demandé aux femmes de s’abstenir de fumer puis d’allaiter toujours lorsque leur enfant demanderait.

Bien que les bébés aient bu la même quantité de lait à chaque fois, on a constaté une énorme différence dans le temps de sommeil qui a suivi. Dans le premier cas, les petits n’ont dormi en moyenne que 53,4 minutes alors que dans le second (lait sans nicotine), ils ont fait un bon gros dodo de 84,5 minutes en moyenne ! (source)

Si cet effet a été parfaitement et immédiatement mesurable, il ne doit pas cacher que d’autres effets sont possibles à long terme, ne serait-ce que par le manque de sommeil…

Lire aussi : Enceinte, fumeuse et dépressive ? Pas simple…
L’allaitement, c’est bon pour les dents !
Allaitement et diversification
Allaitement : les fruits, c’est permis ?

Photos : 1, 2 & 3 – Stock Xchng

Partager cet article

Article de

Commenter cet article