Saturday 21st September 2019,
leblogbebe

Le grignotage ? Ca peut être une très bonne chose !

GrignotageVoila bien quelque chose d’inattendu. Cela fait des années qu’on nous répète que le grignotage, c’est mal. Autant boire un litre d’huile ou manger trois kilos de choucroute si on veut se ruiner la ligne !

Une nutritionniste canadienne, Marie Breton, explique que ce n’est pas le grignotage en lui-même qui est mauvais, mais la façon dont il est pratiquer. On s’en doute, manger des fruits, c’est bien, boire du soda, c’est mal. Mais ça va encore bien au delà !

Grignotage2D’abord, dans certaines circonstances, on a du mal à faire un repas complet et suffisant. Il faut alors fractionner les repas. Ensuite, si on a faim, ne pas manger expose à des vertiges par hypoglycémie, des aigreurs d’estomac, des migraines, des nausées, etc… De plus, au repas suivant, on sera tenté de manger trop et c’est là qu’on prendra du poids !…

Si on veut fractionner ses repas, deux points sont essentiels. Tout d’abord, il faut manger lentement. Si on mange trop vite, le cerveau n’a pas le temps d’enregistrer la satiété (le fait de ne plus avoir faim) et on pourrait manger trop. En plus, ce n’est bon ni pour les dents, ni pour l’estomac. Autre chose, il faut choisir ses aliments avec soin. Un soda ou un beignet de temps en temps, ça n’a rien de catastrophique, mais il ne faut pas en faire une habitude. Préférez les fruits, les céréales, les produits laitiers (fromages, yaourts, etc…), un peu de chocolat pour vous faire plaisir…

A retenir désormais : le grignotage malin, c’est bien ! (source)

Lire aussi : Pas d’aliments allégés pour les petits !
Quand c’est MacDo, c’est bon !…
Les purs jus de fruits protègent de l’obésité infantile

Photos : Anker1922 & lusi – Stock Xchng

Partager cet article

Article de

Commenter cet article