Saturday 21st September 2019,
leblogbebe

Précieux colostrum

Colostrum_1Cette semaine Mondiale de l’Allaitement (du 1er au 7 octobre) est l’occasion idéale pour rentrer un peu dans les détails du lait maternel et de l’allaitement.

Aujourd’hui, le colostrum, cet inconnu si riche.

Le colostrum est un liquide qui apparait vers la fin de la grossesse, au troisième trimestre de la grossesse. Il est un peu coloré d’un joli jaune orangé. Avant la naissance, il peut arriver que quelques gouttes s’écoulent naturellement des seins, cela dépend des femmes.

Colostrum_2Que trouve-t-on dans le colostrum ? L’un de ses atouts principaux, c’est sa grande richesse en anticorps (appelés aussi immunoglobulines). Le placenta ne laisse pas passer les anticorps, cet apport par la têtée le plus tôt possible après la naissance est donc d’une importance cruciale. Elle permet de protéger au plus tôt le nouveau-né qui se trouve confronté à de très nombreux germes (même en milieu hospitalier).

Pauvre en lipides et en sucre, le colostrum est riche en protéines. Il correspond parfaitement aux besoins des nouveaux-nés. Enfin, le colostrum permet de "nettoyer" les intestins du bébé de toute trace de méconium (les résidus du liquide amniotique ingurgité).

C’est pour tous ses atouts qu’il est si important que même les femmes qui ne sont pas très désireuses d’allaiter devraient essayer de donner le sein les tout premiers jours. Si elles ne souhaitent pas poursuivre, c’est leur droit le plus strict et leur bébé ne souffrira pas de passer au lait maternisé. Mais rien ne peut remplacer le colostrum, ses qualités exceptionnelles méritent un petit effort…

Lire aussi : L’allaitement immédiat peut sauver des vies
Le grignotage ? Ca peut être une très bonne chose !
Le monitoring
Fumer ou allaiter, il faut choisir

Photos : 1 & 2 – WikiCommons

Partager cet article

Article de

2 commentaires

  1. cybie octobre 1, 2007 à 12:06

    Et l’avoir donné les 3 premiers jours comme il fut mon cas, qu’est ce que cela leur apporte réellement ?
    Même si par la suite, il y a une petite culpabilité (la faute à l’influence de la société) car on a arrêté pour plusieurs raisons …

  2. Lila Rozé octobre 1, 2007 à 6:12

    Il ne faut surtout pas culpabiliser. On a ses bonnes résolutions et puis, il y a la réalité qui nous oblige parfois à y renoncer !…
    Les trois premiers jours sont vraiment vraiment importants, vous avez pu les lui donner, c’est merveilleux ! Votre magnifique petit bonhomme a reçu des anticorps, des protéines et des nutriments, tout cela dans des conditions et des quantités idéales.
    Surtout, soyez fière de ce joli cadeau que vous lui avez fait ! :)

Commenter cet article