Friday 21st January 2022,
leblogbebe

Rentrée en collectivité = rentrée des virus

Fete Lorsque Bébé fait sa première rentrée en crèche, on a souvent la (mauvaise) surprise de constater qu’il enchaîne les petites maladies de saison : gastro-entérite, rhinopharyngite, voire otite, grippe ou bronchiolite. Certains parents culpabilisent même de laisser Bébé dans ce nid à virus.

Si l’on demande aux pédiatres si ces maladies en série sont normales, ils vous répondront, généralement, par l’affirmative. Bébé fait son système immunitaire, disent-il. Et il est vrai que, si la première année de la rentrée en collectivité, Bébé semble plus souvent malade qu’en bonne santé, les choses s’arrangent par la suite. Pour la gastro-entérite, cette évolution est frappante : une première gastro est toujours spectaculaire (c’est un euphémisme…), alors que les suivantes sont de la gnognotte en comparaison.

Mais pourquoi cette prolifération de virus, tout d’un coup ? C’est tout simple. Plus il y a de personnes dans un même lieu, plus il y a des porteurs de virus. C’est pourquoi la crèche familiale me paraît plus adaptée pour un tout-petit que la crèche collective, où les bébés peuvent se retrouver à 20 ou 30 dans le même espace.

Alors, autant être prévenu.

Si vous avez un enfant qui vient de faire ou qui va faire sa première rentrée à la crèche, voici quelques conseils :

- prévoir des jours de congé pour la garde d’un enfant malade, car la crèche collective ne prend pas les enfants qui ont de la fièvre, la gastro ou la grippe. Les assistantes maternelles peuvent être plus souple, mais il vaut mieux protéger les autres enfants dont elles ont la garde. Puis, le repos à la maison fera du bien au petit. Renseignez-vous donc auprès de votre employeur  : en général, les salariés du secteur privé ont droit à trois jours par an pour la garde d’un enfant malade – ou cinq jours par an si Bébé a moins d’un an (art.  L. 122-28-8 et 1225-28-8 du Code du travail) mais certaines conventions collectives accordent plus de jours ;

- veiller à ce que Bébé n’ait pas du sommeil en retard. Un enfant fatigué est un enfant affaibli, donc moins résistant aux attaques virales ;

- surveiller l’alimentation de Bébé, en privilégiant les fruits et les légumes et, éventuellement, le lait de croissance pour les enfants de plus de 12 mois ;

- laver tous les jours le nez de Bébé avec du sérum physiologique, et plusieurs fois par jour en cas de rhume ;

- il sera peut être préférable de vacciner les tout-petits contre la gastro-entérite.

Bon courage !

Photo : Flickr.

Partager cet article

Article de

Commenter cet article