Sunday 20th October 2019,
leblogbebe

Accouchement de haut-vol

Bebeenvol_1Généralement, les compagnies aériennes acceptent d’embarquer les femmes enceintes si leur grossesse n’en est pas encore au septième mois. Ce n’est pas une règle absolue, les conditions sont fixées par chaque compagnie. Certaines vous acceptent même si vous en êtes à votre huitième mois de grossesse.

Brussel Airlines demande à ses clientes enceintes, dès le moment où la grossesse est visible et jusqu’à la 34ème semaine, de produire un certificat médical. Au delà de la 34ème semaine, il faut contacter leur service médical. On pourrait penser ces précautions suffisantes.

Bebeenvol_2Pourtant, cela n’a pas empêché le vol Bruxelles-Kinshasa de décoller avec 233 passagers et d’atterrir avec 234 ! Une jeune femme de 31 ans a commencé à ressentir les premières douleurs du travail durant le vol. Les médecins à bord et le personnel navigant ont vite compris la situation.

A 4 heures, heure de Belgique, une petite fille est née alors que l’avion survolait le Sahara. La naissance s’est passée à l’arrière de l’avion, dans l’espace réservé au personnel, les autres passagers ne s’en sont même pas aperçus, la plupart dormait !

La petite passagère clandestine a été appellée Daniella comme la copilote qui a signé son bulletin de naissance. A l’atterrissage, la mère et l’enfant ont été emmenés à l’hôpital mais elles se portent très bien. (source)

Lire aussi : Une maman sauve son bébé tombé dans la rivière
Carnet rose chez les VIP
Megan, sa mère, sa grand-mère et le 911

Photos : Wikicommons & Brussels Airlines

Partager cet article

Article de

Commenter cet article