Friday 21st January 2022,
leblogbebe

Déclarer la naissance de votre enfant

fanny perrin-darloz Uncategorized Pas de commentaire

Naissance_03_3Si vous lisez cette note, c’est que vous avez ou allez probablement mettre au monde votre enfant. Vous vous apprêtez à vivre un moment délicieux …

Cependant, lorsque bébé vient au monde, il est impératif de remplir quelques formalités. Il faut tout d’abord déclarer sa naissance à la mairie afin qu’il soit inscrit dans les registres d’état civil. Cette déclaration est strictement obligatoire en France et ce pour tous les nouveaux-nés qu’ils soient légitimes ou naturels et doit être faite dans les 3 jours qui suivent sa naissance. Bien sûr le jour de la naissance ne compte pas et si le dernier jour tombe pendant le week-end ou un jour férié, il est repoussé au jour suivant.

Il n’est pas nécessaire que les deux parents soient présents. La plupart du temps c’est le père qui s’y rend, son épouse se reposant à la maternité. Il suffit de présenter le certificat médical de l’accouchement et le certificat de naissance qui sont délivrés à la maternité.

Si vous êtes mariés, apportez également votre livret de famille pour que votre enfant puisse y être rajouté. Vous devrez communiquer toutes les informations sur votre bébé (date de naissance, heure, prénom, nom…).

Lorsque les parents ne sont pas mariés, l’enfant est dit naturel et non légitime. Nous parlerons dans ce cas aussi de déclaration de reconnaissance. Cette démarche vise simplement à établir un lien de filiation avec l’enfant et pourra être faite le même jour que la déclaration de naissance. Un livret de famille sera alors établi et mentionnera l’identité des deux parents. L’enfant portera le nom du parent qui vient en premier remplir la déclaration. Si les deux sont présents, l’enfant prendra le nom de son père.

Aujourd’hui, il arrive que ces inscriptions se fassent directement à la maternité mais ce n’est pas toujours le cas. Renseignez-vous au préalable.

Lire aussi : La chambre de bébé

Partager cet article

Article de

Commenter cet article