Friday 21st January 2022,
leblogbebe

La pré-éclampsie ou toxémie gravidique (2) : traitement et prévention

DepasstermeSuite de mon billet sur la pré-éclampsie ou toxémie gravidique.

Sans traitement, la pré-éclampsie évolue vers l’éclampsie qui est malheureusement souvent mortelle. C’est l’une des raisons pour lesquelles il est si important de bien respecter les visites obligatoires au cours de la grossesse et de signaler à son médecin traitant tout signe anormal. Par exemple, si vous avez des troubles visuels, des douleurs de l’hypocondre (cotés de l’abdomen, sous les côtes), des maux de tête ou des bourdonnements.

Le traitement de la pré-éclampsie se fait en milieu hospitalier. Soit on provoque l’accouchement, soit on met la maman sous traitement hypo-tenseur pour attendre jusqu’à la date la plus favorable possible pour la naissance.

Fatigue_2Les facteurs de risque de la pré-éclampsie

En l’absence de toute pathologie particulière, la pré-éclampsie survient le plus souvent lors de la première grossesse. Lorsqu’on est, selon le terme médical consacré, primipare. Certains facteurs augmentent le risque de pré-éclampsie : l’hypertension artérielle, l’obésité, le diabète, une néphropathie (maladie des reins) ou encore une grossesse multiple.

Comment éviter l’hypertension ?

Pendant la grossesse comme dans toute période où l’on demande beaucoup à son corps, il est impératif de mener une vie la plus saine possible.

Pas d’alcool, ni de drogues, bien sûr, réduisez les excitants (café, thé,…), réduisez le sel et les produits très salés ou très gras (adieu les cacahuètes et la charcuterie !). Faites de la marche régulièrement, c’est bon pour le cœur, la circulation, le moral, etc… Prenez votre temps, faites-vous aider, le stress est mauvais pour la tension. Faites une sieste (20 minutes suffisent) au milieu de la journée.

La grossesse n’est pas une maladie mais elle demande beaucoup à votre corps, il faut en tenir compte pour éviter de mauvaises surprises comme la pré-éclampsie.

Lire aussi : La pré-éclampsie ou toxémie gravidique (1)
La vraie-fausse fatigue du premier trimestre
Grossesse : quelles sont les infections dont le dépistage est obligatoire ?
Grossesse : levez le pied sur le sport

Partager cet article

Article de

Commenter cet article