Thursday 22nd August 2019,
leblogbebe

Ecart entre le premier et le second : quelques statistiques

Bbs_2  Il y a peu de temps, je m’interrogeais ici sur l’âge "idéal" entre le premier et le second. Il me semblait que l’écart de trois ans était prédominant, d’après les observations non scientifiques menées dans le parc ou dans mon entourage.

Mais voici que les statistiques viennent confirmer cet écart ! L’étude réalisée par l’INED (l’Institut national d’études démographiques), que Lila Rozé a déjà mentionnée, nous apprend que la plupart des hommes et des femmes estiment que l’écart idéal entre deux naissances successives est d’environ 3 ans. Et, d’ailleurs, cet "idéal" est mis en pratique : la moitié des secondes naissances se produisent, au sein du même couple, dans les 3 ans après la première.

Dans ce cas, le principal motif avancé sont la complicité développée par des enfants proches en âge.

En revanche, un écart plus long est lié au désir de profiter pleinement du premier enfant, sans être débordé par deux enfants en bas âge.

Comme on pourrait s’y attendre, les naissances très rapprochées (dans la même année civile), ont fortement diminué : elles sont passées d’une seconde naissance sur cinq en 1965 à 6% dans les années 90. Ceci n’a rien d’étonnant, compte tenu du fait que les gynécologues-obstétriciens et les sages-femmes conseillent d’attendre quelques mois après l’accouchement (voire un an après une césarienne) avant de commencer une nouvelle grossesse : ce délai est considéré comme une durée de "récupération" pour le corps (rééducation du périnée, remise en forme des abdos…).

Lire aussi : Quel écart entre le premier et le second ?

Partager cet article

Article de

Commenter cet article