Wednesday 01st December 2021,
leblogbebe

Un petit troisième, ça vous tente ?

Berceau Pour répondre à Christine, non, je ne suis pas enceinte :-) Pourtant, comme la plupart des mamans de 2 enfants, je m’interroge sur cette possibilité…

En effet, il semblerait que celles qui pensent au 3ème sont nombreuses… mais peu passent à l’acte. La famille type reste donc celle avec deux enfants

Car cette décision implique une nouvelle organisation familiale (entraînant souvent un congé parental de longue durée), une organisation de la maison (ce qui se traduit généralement par une chambre supplémentaire) et… le changement de voiture ! Au moins, pour le reste, Bébé pourra grandir avec "ce qui reste" des vêtements et jouets des aînés ! :-)

Et puis, lorsqu’on est débordés par deux petits monstres, comment arrivera-t-on à gérer un 3ème ? Avec le retour à la case-départ pour les nuits blanches, les pleurs, les maladies infantiles…

Oui, non, peut-être… en ce qui me concerne, la suite dans quelques mois ;-)

Lire aussi : le forum des Maternelles et le sondage de la SOFRES.

Photo : Berceau Magique.

Partager cet article

Article de

6 commentaires

  1. shalima juillet 7, 2008 à 7:59

    C’est un sacré cap à franchir, c’est vrai, notamment dans la gestion du quotidien (le logement, la voiture, certes, mais aussi les lessives, la cuisine, et une hausse sensible du budget !). Je mentirais si je disais que les 2 premières années n’ont pas été rock’n roll. Mais malgré tout ça, quel bonheur ! Et si nous n’avions pas eu notre Miniloup, j’aurais toujours regretté de n’en avoir “que” 2 ;-) Là, c’est bon, le compte est bon (et aucune envie d’avoir un 4ème ^_^). A 5, nous sommes comblés.

  2. Christine Fourquet juillet 7, 2008 à 8:44

    Ahlala ca reste un vœu pieu par ici.
    Le papa répond en riant (à moitié) que deux et un chien ca suffit ;-)
    Il n’empêche, quand je vois des amies accoucher ou que je me dis que chaque mois passé de ma dernière, je ne connaitrai plus ça, mes tripes se tordent :-(

  3. Eliza Taddei juillet 7, 2008 à 9:04

    Bravo, Shalima, vos enfants sont, de plus, rapprochés ! Si je me lance dans l’aventure, je viendrai souvent lire votre blog, il est vraiment sympa !

  4. Eliza Taddei juillet 7, 2008 à 9:07

    Christine, tant que le papa ne dit pas que deux et sa femme ça suffit, il y a de l’espoir !
    Cela dit, même avec trois, je pense qu’on connaît toutes ce moment de blues où il faut tourner la page et faire le deuil d’autres maternités possibles.

  5. Léonor juillet 7, 2008 à 9:09

    Mes meilleures amies, plutôt du type working girls parisiennes, y songent toutes et plongent toutes. La première est déjà enceinte du 3e (l’aîné a 5 ans, le cadet 1 an 1/2). La seconde (deux filles de 5 ans et 2 ans) va s’y mettre à la rentrée. La 3e (deux filles de 4 ans et 1 an 1/2) ne devrait pas tarder à suivre.
    Quant à moi… Je ne peux pas croire que ma deuxième grossesse fut ma dernière grossesse. Je n’ai que 30 ans. Avec mon compagnon, nous nous laissons donc la possibilité d’un “petit dernier pour la route”… Même si lui flippe un peu de voir mes meilleures amies tomber (bientôt) enceintes de leur 3e… Il pense que cela va me donner envie plus tôt que prévu !
    Pour sortir de l’anecdotique, je suis surtout frappée par la fécondité de mes contemporaines. Nous sommes d’une génération plutôt bénie sur ce plan-là : Mai-68 est plus que digéré – la maternité n’est pas une entrave à notre féminisme – et la France est un pays qui a plein de défauts mais qui aide franchement bien les familles.
    Dont acte. Les familles prospèrent…

  6. Eliza Taddei juillet 7, 2008 à 9:26

    Quelle fertilité, en effet, dans votre entourage ! Tant mieux si la grossesse est liée à un véritable désir d’enfant.
    Je vous réjoins sur la chance de notre génération. Mais je dirais qu’il faudrait en profiter vite, en France, tant qu’il y a encore plein d’aide pour la petite enfance !

Commenter cet article