Monday 28th September 2020,
leblogbebe

Les premiers facteurs de prédisposition à l’obésité infantile

Obesite Présentée comme un des fléaux de ce siècle, l’obésité infantile explose de manière exponentielle.
Deux études européennes viennent de rendre leur conclusion sur le sujet.

La première nous vient de Grèce, où les chercheurs ont suivi 2374 enfants âgés de 1 à 5 ans.
Ils ont étudié bien entendu l’alimentation des enfants, ainsi que leurs poids de naissance, mais aussi la santé et l’hygiène de vie de leurs parents.
Il a été mis en évidence que les bébés dont le poids à la naissance était anormalement (qu’est-ce qui est du domaine de l’anormal pour eux, aucune idée) élevé étaient 4,5 fois plus susceptibles de présenter un excès de poids dès l’age de 6 mois.
Le risque de développer un excès de poids était aussi plus élevé lorsque les enfants étaient nourris au lait infantile, plutôt qu’au sein (pas taper les mamans aux biberons, c’est pas moi qui le dit, promis).
Plus loin encore, les bébés dont la maman a fumé ou est resté plutôt inactive pendant la grossesse voient aussi leurs risques augmenter significativement.
Et enfin les bébés dont les papas sont en surcharge pondérale sont également touchés par le risque.

La seconde étude provenant de Suède confirme les dires de la première, concernant le tabagisme maternel et l‘indice de masse corporelle au moment de la grossesse. Ce sont les deux prédicteurs les plus solides au niveau du risque d’obésité pour l’enfant.
Dans les cas de mamans non fumeuses, c’est plutôt le poids de naissance qui était le plus grand facteur de risques.
Le tabagisme de la mère joue donc un rôle important dans ces deux études. Et il est également conforté par une récente analyse qui, en examinant les résultats de 14 études d’observation, (soit au total 84563 personnes) en a conclu que les enfants dont la mère a fumé pendant la grossesse sont environ 1,5 fois plus susceptibles de devenir obèses par rapport aux enfants dont les mères n’ont pas fumé.
Toutefois, on sait le "comment" mais on ne sait pas encore très bien le "pourquoi". Est-ce une cause à effet génétique ? Pour l’instant, nous n’en savons rien.

Etudes citées :

Moschonis G et al (2008) Perinatal predictors of overweight at infancy and preschool childhood : the GENESIS study. International Journal of Obesity 32:39–47

Koupil I & Toivanen P (2008) Social and early-life determinants of overweight and obesity in 18-year-old Swedish men. International Journal of Obesity 32:73–81

Oken E et al (2008) Maternal smoking during pregnancy and child overweight : systematic review and meta-analysis. International Journal of Obesity 32:201–210


Partager cet article

Article de

Commenter cet article