Friday 21st January 2022,
leblogbebe

La déclaration à l’état civil

G_a_l_medium  Parce qu’on en apprend tous les jours … Vous savez certainement déjà que les parents ont trois jours pour déclarer un enfant à la mairie de la ville où il est né. Dans certaines maternités, un officier d’état civil est présent pour vous éviter le déplacement. Vous retrouverez toutes les informations nécessaires ici et les texte officiel ici. Mais là n’est pas le sujet du jour …

Dimanche 27 juillet est venue au monde la petite Aliénor, dans des circinstances un peu particulières relatées dans cet article : la maman n’a pas eu le temps de se rendre à la maternité, les pomiers sont venus l’aider, elle a ensuite été transportée à l’hôpital. Voici maintenant l’évènement du point de vue de la mairie de la petite ville, où l’on apprend que la déclaration doit se faire à la mairie où a eu lieu la délivrance, soit l’expulsion du placenta. Quand je vous dis qu’on en apprend tous les jours …

photo : conseil général des ardennes

Partager cet article

Article de

7 commentaires

  1. Christine Fourquet juillet 29, 2008 à 1:24

    Arf j’ai justement une connaissance de mon entourage qui est dans le même cas !
    Elle a accouché à la maison, ce n’était pas voulu, le bébé était trèèès pressé. Et bien quelle surprise sur l’acte d’état civil, il est indiqué qu’il est né à l’hopital où elle a été amené pour vérification que tout allait bien, par les pompiers.
    Enquête faite, il semblerait que l’hôpital touche les subventions au nombre d’acte et donc tout intérêt pour eux d’inscrire l’accouchement chez eux, alors qu’ils n’ont rien fait ou pas grand chose.
    Elle est en train de se battre pour que soit modifié l’acte, pour le principe, ce que je trouve normal.
    Et je te raconte pas la galère pour faire modifier !

  2. Céline FROISSART juillet 29, 2008 à 2:21

    ce ne serait donc pas une question de législation, alors ? Mais en effet, faire modifier un document officiel, ouhlà, bon courage !

  3. Christine Fourquet juillet 29, 2008 à 2:40

    Et bien, il semblerait qu’il y ait deux sons de cloche, au sein même de l’administration. Déjà que c’est la misère mais alors là, j’ose même pas imaginer !

  4. La poule pondeuse juillet 29, 2008 à 6:58

    Ma nounou a accouché devant la maternité de sa petite dernière (n°4, apparemment ça va vite !), et m’a dit que ça avait aussi posé problème pour le lieu de naissance mais que c’était le placenta (qu’elle a expulsé dans la maternité par contre) qui faisait foi. Sa fille a donc été déclarée comme née à la maternité (bon en même temps, née sur le trottoir, bof bof ;-) ). Et ça date d’une bonne dizaine d’années.

  5. irina juillet 29, 2008 à 7:40

    Question idiote, quand un jumeau naît prématurément et que son frère (ou soeur) reste au chaud, le placenta reste aussi parfois, alors il doit attendre que son frère ou sa soeur soit né pour l’être ???
    C’est vraiment n’importe quoi, je connais une maman qui a été délivrée plus de 10 heures après la naissance, à l’hôpital car le placenta refusait de sortir après un AAD impeccable, alors sa fille serait née dans un hôpital où elle n’a mis ses pieds que le lendemain de son jour de naissance ?
    Et pour les placentas accreta, on ne délivre pas, donc c’est comme le jumeau en avance, il faut attendre qu’il se nécrose et tombe pour exister ???
    L’administration est NULLE !!!

  6. céline froissart juillet 30, 2008 à 2:17

    En effet, je pense qu’il y aurait une petite réforme à faire sur ce point … Christine, dites-nous si votre amie a eu gain de cause.

  7. Christine Fourquet juillet 30, 2008 à 3:08

    Je vous tiendrais au courant, mais à mon avis, ca va prendre quelques mois !

Commenter cet article