Saturday 20th July 2019,
leblogbebe

On bulle…

elodie vignier Grossesse Un commentaire

Aqua L’aquagym prénatale, c’est l’occasion de pratiquer une activité physique et de rencontrer d’autres futures mamans dans l’élément le plus épanouissant pour la femme enceinte : l’eau. Dans l’eau, oubliez les kilos qui pèsent, le mal de dos, les tensions ligamentaires.

Ces activités aquatiques s’articulent en trois phases :
- renforcement musculaire (léger, léger, c’est vraiment pour se donner bonne conscience de manger du chocolat devant Desperate Housewiwes)
- travail sur la respiration, surtout des exercices d’apnée : il ne faut pas avoir peur de mettre la tête sous l’eau et de se "vider" les poumons.
- relaxation (bien méritée après tous ces efforts)

L’aquagym se pratique en petit bassin, où la température est en général à 32°, ce qui parfait pour faire des bulles…
L’aqua-maternité peut être mise en place soit par la piscine et les cours assurés par un maître nageur, soit organisée et animée par des associations, qui dépendent généralement de la Fael.
Attention, il ne s’agit pas d’une préparation à l’accouchement, mais bien d’une activité de détente.

Mon "Conseil de fille" :
L’aquagym prénatale est l’activité parfaite pour le dernier trimestre de grossesse. Avant, si vous êtes un peu sportive, vous risquez de vous ennuyer.
Rappelons-le : la femme enceinte n’est pas malade (la preuve, elle continue à travailler !). Les six premiers mois de grossesse, vous pouvez donc pratiquer l’aquagym "normale" à votre rythme, en avisant votre gynécologue, jusqu’à ce que vous ressentiez plus le besoin de vous détendre que de vous dépenser.

Dans de prochains billets : l’aquagym prénatale à Paris (à la piscine Mathis avec l’association la 7ieme Compagnie et à la piscine Pailleron)

Photo FAEL

Partager cet article

Article de

1 commentaire

  1. Coach sportif novembre 12, 2010 à 9:41

    Une bonne discipline pour se détendre.

Commenter cet article