Friday 22nd February 2019,
leblogbebe

Quand introduire tel ou tel aliment ?

<!– @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } –>

Diversification_2 Vous savez quand commencer la diversification, les différentes règles et à peu prés tout ce qu’il faut savoir concernant la diversification alimentaire. Mais la grande question que je me pose à chaque nouvel aliment est :  « Est ce le bon moment ? », car quoi que l’on fasse, les avis divergent. Une fois vous verrez que tel aliment n’est pas à donner avant 9 mois et sur la source d’à coté ça sera à partir de 8 mois. Alors comment savoir ? Comment être sure de ne pas se tromper ? De ne pas aller trop vite ? Surtout lorsque l’on voit des recommandations disant que l’on peut commencer, par exemple, les carottes à 4 mois alors que la diversification alimentaire ne doit pas commencer avant les 6 mois révolus de bébé d’après l’OMS.

Et bien moi j’ai ma petite solution !

<!– @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } –>

Elle est canadienne et vient du Centre de Santé et de Services Sociaux (CSSS), et se nomme : « Calendrier d’introduction des aliments ». Et c’est un document en or !

Tout y est clairement indiqué et il prend en compte les recommandations de l’OMS. De plus, une chose  à <!– @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } –>laquelle on ne pense pas forcement : il explique les différentes étapes concernant la texture des aliments :

« Au début : purées lisses, puis rapidement, purées plus épaisses.
Vers 7-8 mois : purées grossières, aliments bien écrasés à la fourchette
Entre 9 et 12 mois : aliments écrasés à la fourchette, hachés finement, râpés et petits morceaux mous et tendre que bébé pourra prendre avec ses doigts.
À partir de 12 mois : de plus en plus bébé mange comme le reste de la famille. »

 

Et en bonus : une petite suggestion de menu pour bébé !

 

Partager cet article

Article de

1 commentaire

  1. Virginie mars 18, 2009 à 8:53

    J’ai un petit garçon de 5 mois et, après discussion avec le pédiatre, j’ai commencé la diversification en parallèle avec l’allitement.
    La position du pédiatre était celle de l’OMS, soit 6 mois, à partir des quel il préconisait l’introduction de tous les fruits et légumes, sans distinction. Mais il nous a aussi mentionné que de nombreuses études parlent aujourd’hui des avantage d’une diversification précoce (4 mois) et des différences culturelles ( l’introduction très rapide du poisson à Singapour qui montre le plus faible taux d’allergie au monde…)
    A force d’entendre des conseils de tous côtés… j’ai décidé d’écouter mon bon sens et mon bébé … et j’ai commencé tout doucement, avec l’immense satisfaction de voir mon bébé élargir son univers!
    Ce commentaire a donc juste pour but de dire aux mamans: observez vos bébés et faites vous confiance !
    Virginie
    PS: J’oublie le principal: merci tout de même pour ce lien très intéressant

Commenter cet article