Friday 25th September 2020,
leblogbebe

Des papas de plus en plus attentifs

Pères attentifs Des papas de plus en plus impliqués dans la grossesse et l'éducation de leurs enfants, qui n'en a jamais rêvé ? Deux études très différentes ont été réalisées, pour constater que les pères sont très attentifs à leurs enfants.
Une étude menée en France, a montré que les pères sont de plus en plus nombreux à s'impliquer dans le suivi de la grossesse et de l'accouchement : 67 % des papas interrogés étaient présents au trois échographies. Et neuf sur dix ont assisté à l'accouchement. Pour ma part, mon mari s'est beaucoup investi, dans mes deux grossesses.
Mais le plus important aussi, c'est après l'accouchement : leur investissement doit continuer. Car si la maman a effectivement besoin du père pendant la grossesse et la mise au monde, son besoin est encore plus fort après ! Avec la fatigue de l'accouchement, les nuits écourtées, les pleurs du bébé, le papa devra se montrer disponible pour prendre le relai dés que cela sera nécessaire. Et vous, le papa s'est-il investi autant que vous l'auriez souhaité ? S'est-il plus investi avant l'accouchement ou après ?
Concernant la deuxième étude.

C'est une étude qui a été réalisée dans des villages au Sénégal. Une équipe des sciences de l'évolution a cherché à vérifier la prédiction, selon Darwin – les hommes s'occupent plus des enfants qui leur ressemblent. Une corrélation a ainsi été mise en évidence entre l'investissement paternel et la ressemblance avec l'enfant. 
C'est une étude très importante pour les pays où la mortalité infantile y est très, trop, importante. L'investissement paternel dont font preuve les papas envers leurs enfants, est un facteur décisif pour leur développement et surtout leur survie. Surtout qu'un tel comportement est transmis de génération en génération. 

Source : Le Point 

Source photo

Partager cet article

Article de

1 commentaire

  1. agnès juin 16, 2009 à 7:06

    Bonjour,
    l’étude portait sur seulement 30 familles au sénégal. Comment peut-on étendre à toute la population un résultat sur un panel aussi restreint !!
    agnès

Commenter cet article