Saturday 23rd February 2019,
leblogbebe

Le BCG n’est plus une obligation !

virginie pradel Politique, Santé Un commentaire

Vaccin1 Depuis le 17 juillet 2007 le BCG  n'est plus obligatoire pour l'entrée en collectivité de nos bouts de choux. Pourtant j'ai encore des amies qui me disent que pour inscrire leurs enfants à l'école ou à la crèche, le vaccin concernant le BCG était obligatoire…
Je ne suis pas avocate, ni juriste… mais ces façons de faire sont interdites…
La circulaire numéro DGS/RI1/2007/318 datant du 14 août 2007 relative à la suspension de l’obligation de vaccination par le BCG des enfants et des adolescents et signée par le Directeur générale de la santé Didier Houssin dit explicitement ceci :

« La vaccination par le BCG des enfants et des adolescents est dorénavant de l’ordre de la recommandation pour ceux d’entre eux qui sont les plus exposés au risque de tuberculose. Son indication relève d’une évaluation médicale et ne doit pas interférer dans la décision d’inscription en collectivité. »
Et pour en rajouter voici la circulaire où figure également ces explications, adressées aux rectrices et recteurs d’académie, aux inspectrices et inspecteurs d’académie, directrices et directeurs des services départementaux de l’éducation nationale, aux inspectrices et inspecteurs de l’éducation nationale, aux chefs d’établissement et aux directrices et directeurs d’école.
"Par décret en date du 17 juillet 2007, l’obligation vaccinale par le BCG des enfants et adolescents avant l’entrée en collectivité est suspendue. Il n’y a plus lieu d’exiger cette vaccination pour l’inscription :
- des enfants de moins de six ans accueillis dans les écoles maternelles
- des enfants de plus de six ans, des adolescents et des jeunes adultes qui fréquentent les établissements d’enseignement du premier et du second degré.
La vaccination par le BCG des enfants et des adolescents est dorénavant de l’ordre de la recommandation pour les enfants les plus exposés à la tuberculose. Son indication relève d’une évaluation médicale et ne peut interférer dans la décision d’inscription.
Je vous remercie d’assurer la plus large diffusion de ces nouvelles instructions auprès des services et établissements susceptibles d’être concernés par cette mesure.
Pour le ministre de l’éducation nationale et par délégation,
Le directeur général de l’enseignement scolaire
Jean-Louis NEMBRINI "

Et si on continue à vous demander le BCG coute que coute vous pouvez toujours vous adresser au préfet de votre département afin de dénoncer ces "abus de pouvoir".
En ce qui concerne les vaccins non obligatoires, si vous désirez vous informer un peu plus à leurs sujets, je vous conseille le livre "qui aime bien vaccine peu".

Partager cet article

Article de

1 commentaire

  1. Galeiliante septembre 2, 2009 à 2:55

    si il n’est plus obligatoire c’est pas sans raison.
    c’est que ce vaccin induit une maladie: la bécégite.

Commenter cet article