Sunday 19th May 2019,
leblogbebe

Castration pour les pédophiles russes

Prison-evasion-barreau-grillage-maison-d-arret-2741248myvxg_44 Le parlement Russe est prêt à examiner un projet de modification législative faisant de la castration chimique une obligation pour les personnes reconnues coupables de crimes sexuels contre les enfants dont l'âge est inférieur à 14 ans, a dévoilé un député mercredi aux médias.

 L'annonce suit la décision de la Pologne, qui la semaine dernière a rendu obligatoire la castration chimique pour les personnes reconnues coupables de viol sur enfants de moins de 15 ans.

Anton Belyakov du Kremlin-Loyalist, un parti politique russe, qui dirige également le projet Notre santé est en mouvement, a déclaré qu'une peine plus sévère était nécessaire puisque 97% des pédophiles récidivent dans les deux ans qui suivent leur sortie de prison.

"Les pédophiles sont malades et dangereux, ce sont des personnes qui ne seront jamais complètement intégrés dans la société, et c'est pourquoi notre objectif est de protéger les autres personnes, ainsi que nos enfants, qui ont leur vie devant eux", a déclaré monsieur Beliakov.

La castration chimique devrait être effectuée en utilisant le médicament Depo-Provera, communément utilisé pour le contrôle des naissances, qui contient une version synthétique de la progestérone, une hormone féminine. Le médicament réduit le taux de testostérone masculine, ce qui réduit le désir sexuel.

«En 2008, 1300 enfants ont subi des violences sexuelles en Russie", a déclaré monsieur Beliakov.

Conformément aux lois sur les crimes sexuels impliquant des mineurs, les pédophiles reconnus coupables reçoivent une peine de prison allant de 8 à 15 ans si la victime a moins de 14 ans. La plupart reçoivent une peine n'allant pas au delà de 3 à 4 ans pour cause de négociation.

Bien que le médicament se soit avéré efficace pour inhiber le désir, un pédophile le prenant ne sera pas pour autant incapable d'attaquer sexuellement un enfant. D'ailleurs pour certains experts médicaux, le médicament est inefficace et n'est pas un remède . Et ils s'expliquent ; "les hommes prenant ce médicament sont encore capables d'actes sexuels. Le médicament a également des effets secondaires chez certains hommes, parmi ceux-ci : la dépression, la fatigue, le diabète, et la création caillots sanguins.

Le parlement pense également changer le temps passe en prison pour les récidivistes, si la castration chimique se révèle inefficace.

Partager cet article

Article de

2 commentaires

  1. Sortylege janvier 19, 2010 à 9:02

    Si j’ai bien compris,la castration chimique a les memes effets que la castration physique .
    Je ne comprend toujours pas pourquoi, on ne retire pas tout de suite les glandes sexuelles aux délinquants sexuels récidivistes ,au lieu de les bourrer de médicaments qu’ils risquent de finir par ne plus prendre ?

  2. Sortylege janvier 30, 2010 à 9:45

    Je n’etais pourtant qu’un exhibitioniste récidiviste,mais pour etre tranquile,j’ai préféré me faire enlever clandèstinement les glandes sexuelles (stérilisation ou castration physique )vèrs quarante ans (il y deux décénies environ)pour ne plus risquer d’avoir des problèmes avec la “justice” et la morale,mais ce n’etait pas du tout obligatoire,au contraire des médicaments je crois .
    L’exhibitionisme est une maladie trés désagréable a mon avis .
    Je trouve pourtant normal que l’on puisse se faire “stériliser” librement lorsque on en a besoin .

Commenter cet article

Cliquez ici pour annuler la réponse.