Saturday 18th January 2020,
leblogbebe

Lait  Elif Shafak, écrivain turque, raconte dans son livre sa dépression los de la naissance de sa fille. Six petites créatures têtues et véhémentes, voix intérieures de l'auteur,  l'accompagnent et exposent avec humour leur conception du monde et de la féminité. On y trouve donc différents styles d'être mères :  Miss Cynique lntello ou Miss Ego Ambition,  Miss Intelligence Pratique ou Darne Derviche,  Maman Gâteau ou Miss Satin Volupté. Vous vous y reconnaissez ?

 Elif Shafak témoigne ici de la crise d'identité à laquelle peuvent être confrontées les femmes lorsqu'elles veulent à la fois être mères tout en investissant leur métier, celui d'écrivain le cas échéant.

Le titre symbolise ce  "mélange" entre blancheur du lait et noir de l'encre ainsi que le lait des "mauvaises" mères, dont on disait jadis qu'il était noir parce qu'il était caillé.

L'auteur évoque des femmes célèbres dans la littérature comme Virginia Woolf, Simone de Beauvoir ou Doris Lessing, Zelda Fitzgerald, George Eliot, Sophia Tolstoi, Sylvia Plath.

Un livre qui peut rappeler celui de Marie Darrieussecq, Le bébé.

Partager cet article

Article de

Commenter cet article