Tuesday 19th January 2021,
leblogbebe

Ma valise pour la maternité est (presque) prête !

Images En fait, il s'agit même de deux valises ! Car voici donc ce que je viens d'y mettre :

Pour l'accouchement, un débardeur ample, des culottes jetables achetés grande surface ; je vais peut être y ajouter un lecteur CD avec quelques CD, mais cela ne m'a pas beaucoup servi lors des accouchements précédents. Je préfèrerais un Ipod ou un ordi portable :-)

Côté bébé, pour la salle de naissance, j'ai mis à part, pour les retrouver très vite, un body, des chaussettes, un pyjama, un gilet et un bonnet qui constitueront la première tenue de bébé.

Pour les jours suivant l'accouchement, j'ai pris protections hygièniques "spécial accouchement", de culottes jetables, un pyjama et des tenues plus habillées pour garder le moral, une paire de tongs, une serviette de toilette, des chaussettes. Au cas où j'alleterai, j'ai ajouté un soutien-gorge d'allaitement, des coussinets  et une pommade contre les crevasses.

Comme je pense avoir une épisiotomie, j'aurez besoin d'un sèche-cheveux et d'une bouée gonflable qui pourra soulager la douleur.

Pour bébé, j'ai pris une serviette pour le change et une autre pour le bain (papa m'en apportera d'autres si besoin), quatre bodies et quatres pyjamas, des bavoirs, un gilet, un bonnet, quelques couches, une gigoteuse.

Et je dois ajouter notre trousse de toilette, pour bébé (même si les produits nécessaires sont fournis par la maternité : sérum physiologique, coton, savon liquide, 1ère eau nettoyante sans rinçage, crème pour le change) et moi, ainsi que l'appreil photo !

Est-ce que j'oublie quelque chose ?

Partager cet article

Article de

6 commentaires

  1. pradel virginie novembre 5, 2009 à 12:42

    La maternité ne donne pas de protections hygiéniques ?
    Et je vais paraitre peut être bizarre mais ça me choque que vous pensiez déjà avoir une episiotomie.
    En plus je ne vois pas pourquoi il faut un sèche cheveux dans ce cas la… La boue pour s’assoir ok mais le sèche cheveux…pouvez vous m’éclairer ?

  2. Eliza Taddei novembre 5, 2009 à 1:23

    si, la maternité donne des protections mais surtout pour le 1er jour.
    pour le reste – parce que vous êtes une veinarde qui ne le sait pas :-)
    pour l’épisiotomie, il y a de grandes chances que j’en ai une à cause de la grosse déchirure de périnée que j’ai eu pour le 1er accouchement, toute déchirure même petite étant maintenant “contre-indiquée”. Mais évidemment ce n’est pas du 100%, c’est juste une possibilité liée à mes antécédents.
    le sèche-cheveux : parce qu’il faut se nettoyer souvent après une épisio ou déchirure nécessitant des points ; l’humidité n’est pas bonne pour la cicatrisation, il faut sècher attentivement l’endroit où il y a les points, le sèche-cheveux permet de le faire mieux qu’une serviette qui peut accrocher les points ou irriter la cicatrice .

  3. Virginie C. novembre 5, 2009 à 1:24

    Je conseillerais un stock de gants de toilette : je m’en suis servie pour sécher mes cicatrices (césarienne pour le 1er, épisio pour le 2nd). Ca permet de sécher avec un linge propre à chaque fois sans avoir à changer une grande serviette de bain 40 fois !
    J’ajouterais aussi un cadre photo numérique si tu en as un : si jamais tu es “coincée” loin de ton bébé (en salle de réveil suite à une césa d’urgence ou si bébé doit partir un peu en néonat), je te le souhaite pas, mais ça te permettra de voir les photos prises par un tiers.
    Un livre à lire avec tes ainés, ou l’album photo de leur naissance.
    Moi j’avais aussi pris un tout petit carnet et un stylo pour écrire à mon bébé pendant les dernières heures d’attente ou lors de ses premiers sommeils. J’ai relu il n’y a pas longtemps celui de l’ainé avec beaucoup d’émotion.

  4. Ficelle novembre 5, 2009 à 1:29

    Brumisateur + chaussettes pour maman pour la salle de naissance. Des bouteilles d’eau + chargeur de téléphone portable pour après!

  5. Virginie C. novembre 5, 2009 à 1:31

    Moi on n’avait au contraire déconseillé le sèche cheveux (ou la lampe, trop chaud : miam miam pour les microbes). Une serviette fait très bien l’affaire, il suffit de tamponner doucement, sans frotter et il n’y a pas de problème d’irritation ou d’accrochage des fils.
    En revanche, la bouée, ça a été l’échec total pour moi. J’ai même lu je ne sais plus où qu’en s’enfonçant dans la bouée, on écarte les cuisses et qu’au final, on tire plus sur la cicatrice que ce qu’on la protège. Et la sage-femme m’avait mise en garde contre les risque d’oedème si on reste trop longtemps assise dedans, en raison de troubles de la circulation que cela provoque.

  6. Eliza Taddei novembre 5, 2009 à 4:29

    merci pour vos commentaires !
    je ne dois pas oublier le chargeur du téléphone ainsi que celui de l’appareil photo !
    Virginie, sans la bouée je n’aurais pas pu m’assoir pendant des semaines, c’est vraiment ma bouée de sauvetage ! :-) mais je pense que ça dépend aussi du “sens” de la cicatrice et de la physiologie de chacune ; en tout cas, dans ma maternité, bcp de mamans ont la bouée…

Commenter cet article