Sunday 23rd January 2022,
leblogbebe

Ce qu’on trouve à la maternité

Images Il existe bien sûr beaucoup de différences entre les maternités – une différence importante est celle entre les maternités des hôpitaux et les maternités des cliniques privées (puis il y a aussi les tendances ou spécialités des cliniques etc). Je vais donc vous parler de la mienne, sans prétendre que c'est partout pareil, mais je pense que cela peut donner un bon aperçu pour les futures mamans qui attendent leur premier enfant.

Donc, dans la maternité (d'une clinique privée) où je vais accoucher, la "norme" est qu'on reste à la maternité tant que bébé commence à reprendre du poids, donc minimum 3 jours pour un accouchement par voie basse et 5-7 jours pour une césarienne.

Le séjour peut être prolongé pour raisons médicales mais aussi pour des raisons personnelles : j'ai une amie qui a voulu y rester une semaine pour être rassurée et prise en charge "comme à l'hôtel". Il faut savoir que cela a un un coût : pour une chambre individuelle, un supplément, généralement pas pris en charge par la mutuelle, est demandé.

Mais que propose la maternité, outre l'accompagnement médical, qui est quand même la première raison de mon choix ? Je ne vous parlerai pas de la couleur de la tapisserie ou autre critère qu'on peut prendre en compte dans le top des maternités !

D'abord, et ce qui m'a rendu le plus service lors de mon premier accouchement, je dirais même ce qui m'a sauvé la vie de maman, ce sont les "cours" de "parentalité", une sorte d'équivalent des cours de préparation à l'accouchement mais pour l'après-naissance. Ils portent sur l'allaitement (au sein ou au biberon), sur le bain, sur les questions générales de soins et de santé des nourrissons. Dans ma maternité, ces cours ont eu dans les salles de la nurserie ; nous étions plusieurs mamans (et papas) à nous y rendre et c'était sympa parce qu'on pouvait échanger aussi sur nos peurs ou interrogations.

La nurserie peut accueillir bébé lors de la première nuit et des premiers jours, à la demande de la maman (j'ai vu des mamans sortir manger en ville quelques heures après l'accouchement et laissant bébé dans les bonnes mains des puéricultrices !). On peut aussi appeler les puéricultrices si on a besoin d'aide pour l'allaitement, pour les soins, pour le change (par exemple en cas d'épisiotomie et de césarienne, si on a du mal à se lever, une sage-femme ou une puéricultrice peut venir pour prendre bébé dans son lit et me le poser dans les bras. Pour mon premier accouchement, c'est le papa qui s'est acquitté de cette tâche, mais j'ai fait appel au personnel de la clinique pour mon second accouchement).

Le premier bain est donné aussi dans ce service, ou parfois dans la chambre (auquel cas une puéricultrice vient pour vous accompagner). Dans la nurserie, il y a plusieurs lavabos pour le bain et on peut regarder comment font les autres parents – cela permet de se rassurer, voire de trouver de nouvelles astuces.

Plus anecdotique, il y a le photographe de la maternité (que j'ai toujours loupé, puisque j'étais en vadrouille à la nursery).

Et pour vous, quels sont les "services" dont vous bénéficiez à la maternité ?

Partager cet article

Article de

Commenter cet article