Sunday 23rd January 2022,
leblogbebe

La sortie précoce de maternité

Images Suite aux commentaires à ma note sur l'inscription et la durée du séjour à la maternité, je me suis renseignée plus sur les sorties précoces de la maternité.

La Haute Autorité de Santé a diffusé des recommandations pour définir les spécificités du retour précoce à domicile après accouchement (RPDA) et ses conséquences sur l'organisation du suivi de la grossesse, du séjour en maternité et du retour à domicile. Ces recommandations ont été élaborées à la demande de l'Organisation nationale des syndicats de sages-femmes.

Je rappelle que les termes « sortie précoce » ou « retour précoce » correspondent à une sortie entre J0 et J+2 jours inclus (J0 étant le jour de l'accouchement) et J+4 jours dans le cas d'une césarienne.

Ces recommandations précisent les conditions nécessaires pour proposer une sortie précoce de la maternité ; les modalités du suivi à domicile et le cahier des charges pour l'organisation de ce suivi à domicile.
Le RPDA doit s'accompagner d'un suivi organisé de la mère et de l'enfant dès le retour à domicile (les visites d'une sage-femme à domicile sont remboursées à 100% par l'assurance maternité jusqu'au 7ème jour après l'accouchement). Un RPDA bien organisé est une option sûre pour la mère et l'enfant. Bien évidemment, le consentement éclairé de la mère doit être obtenu avant de décider un RPDA, qui ne concerne que les couples mère-enfant à bas risque médical, psychologique et social. La mère doit se sentir à l'aise, confiante en elle, et être suffisamment autonome pour prodiguer les soins dont elle et son enfant ont besoin.

Avant la sortie, bébé doit être examiné par un pédiatre, qui donne son feu vert (ou pas).

Pour en savoir plus : lire les récommandations de la HAS.

Partager cet article

Article de

Commenter cet article