Thursday 27th June 2019,
leblogbebe

Des algorithmes innovants pour les bébés avec un retard de croissance

Retard de croissance Lorsque le fœtus est plus petit que le prévoit le nombre de semaines de grossesse, en raison de certains problèmes comme un cœur peu développé, d'autres problèmes de santé graves comme des lésions cérébrales peuvent survenir.

Souvent, le retard de croissance intra-utérin (RCIU), incite les médecins à l'utilisation d'ultrasons pour le suivi de la santé du bébé et afin déterminer le meilleur moment pour que celui-ci naisse. Mais ces mesures sont souvent incomplètes.

Maintenant, grâce à de nouvelles recherches de l'Université de Tel Aviv, les bébés ayant un RCIU auront un suivi plus précis

Le professeur Ofer Barnea du Département TAU du génie biomédical, en collaboration avec le professeur Jacob Bar du Centre médical Wolfson, ont eu l'idée de combiner l'échographie avec des algorithmes performants basés sur des données réelles. Les pédiatres peuvent ainsi obtenir des données concernant le développement du système circulatoire du fœtus, afin qu'ils puissent déterminer quand le bébé sera assez fort pour survivre seul.

"Les médecins qui doivent évaluer leur croissance, actuellement, doivent s'appuyer sur des données partielles dues aux systèmes à ultrasons. Si le bébé quitte le milieu utérin trop rapidement il peut souffrir de lésions cérébrales. D'autre part, nous devons être sûrs que son cœur est assez fort pour survivre hors de l'utérus » a expliqué le professeur Barnea.

Prof Barnea développe actuellement la technologie dans une nouvelle direction avec le professeur William P. Santamore de l'Université de Temple et de l'Hôpital pour enfants de Nemours afin de gérer et d'optimiser les interventions chirurgicales des nouveau-nés ayant une malformation cardiaque.

"C'est une avancée majeure dans la médecine pédiatrique," explique le professeur Santamore. «Cela nous permet d'estimer la pression, le débit et d'autres paramètres qui ne peuvent pas être accessibles autrement."

Les scientifiques espèrent développer leur nouvel outil de concernant le RCIU sur une base de données réelles. Des études de faisabilité sont actuellement en cours, Si cela donne de bons résultats, l'outil pourrait trouver sa place dans les hôpitaux d'ici deux ans.

Source : Americain friends Tel Aviv University

Partager cet article

Article de

2 commentaires

  1. Eliza Taddei novembre 12, 2009 à 9:02

    Bonjour Virginie,
    “Lorsque le fœtus est plus petit que le prévoit le nombre de semaines de grossesse” – c’eest un peu trop vague, bébé peut être en dessous de la moyenne (2,7 ou 2,8 kg à terme) sans qu’il soit considédé en retard de croissance.

  2. pradel virginie novembre 12, 2009 à 12:14

    Ce que j’ai pu lire a ce sujet ne le précisait pas plus. Mais je pense que les spécialistes en bons médecins qu’ils sont ont certains critères bien précis.

Commenter cet article