Sunday 21st April 2019,
leblogbebe

La crèche peut-elle administrer des médicaments aux enfants ?

Images En France, l'administration des médicaments dans les structures collectives qui accueillent les enfants est très reglementée. Une personne qui n'appartient pas au personnel médical ne peut pas donner un médicament à un enfant accueilli dans ces structures. Or, celles-ci ne disposent pas de médecin ou infirmier sur place ; généralement, un médecin prend en charge deux ou plusieurs structures.

S'appuyant sur la loi, la plupart des établissements interdisent purement et simplement l'administration de médicaments en leur sein, même s'il s'agit de médicaments fournis sur ordonnance, pour éviter une erreur ou accident entraînant leur responsabilité. C'est le cas par exemple de la crèche Polichinelles.

Je me rappelle que, lorsque mes enfants étaient en crèche, s'ils avaient un traitement à suivre, il fallait qu'on l'administre à la maison le matin et le soir.

Dans de rares cas, selon le règlement intérieur de l'établissement, il est possible que certains médicaments de base soient administrés, à condition de fournir une ordonnance de moins de 6 mois. Des protocoles sont mis en place par la direction de la crèche et le médecin référent de l'établissement : il s'agit généralement d'un protocole signé par le médecin de l'établissement et d'une autorisation donnée par leur médecin traitant de l'enfant.

Dans ces cas-là, on fait référence à la circulaire DGS/DAS du 4 juin 1999, traduisant un avis du Conseil d’État du 9 mars 1999, qui indique le fait que dans les établissements et services d’accueil des enfants de moins de six ans (crèches, haltes garderies ou jardins d’enfants), l’aide à la prise de médicaments n’est pas un acte médical relevant de l’article L.372 du code de la santé publique. "Il s’agit d’un acte de la vie courante, lorsque la prise de médicament est laissée par le médecin prescripteur à l’initiative du malade ou de sa famille et lorsque le mode de prise, compte tenu de la nature du médicament, ne présente pas de difficulté particulière ni ne nécessite un apprentissage. Cette aide concerne les enfants de moins de six ans accueillis en crèches, haltes-garderies ou jardins d’enfants, qui pourront recevoir des médicaments d’auxiliaires de puériculture, d’assistantes maternelles, d’éducateurs de jeunes enfants ou d’autres professionnels, dans le cadre de l’organisation mise en œuvre par le directeur de l’établissement."

Les décisions sont prises par la direction de l'établissement et le médecin responsable de la crèche.

Quid des traitements lourds pour allergie ou épilepsie par exemple ? Un Projet d'Accueil Individualisé doit alors être mis en place.

Et vous, avez-vous eu à demander à la crèche de donner des médicaments à vos enfants ?

Partager cet article

Article de

2 commentaires

  1. Emilie novembre 16, 2009 à 5:53

    Effectivement on s’appuie sur ces circulaires pour que les auxiliaires puissent également donner les médicaments en l’absence de la puéricultrice ou l’infirmière, mais déjà il y a très souvent au moins une infirmière ou une puéricultrice sur la crèche, donc aucun souci pour l’administration des médicaments, et d’autre part, j’ai rencontré plus de crèches où on acceptait de donner les traitements que le contraire!
    Il suffit tout simplement que le parent amène la prescription et le médicament, et pas besoin de médecin pour le lui administrer, soit l’infirmière puéricultrice, ou les auxiliaires.
    Pour les traitements liés à de l’épilepsie, de l’asthme, une allergie, un PAI est fait, et tout se passe très bien en général.

  2. falzone février 21, 2010 à 11:47

    la creche dois elle avoir l autorisation
    du medecin pour donner des antibiotique

Commenter cet article

Cliquez ici pour annuler la réponse.