Monday 25th March 2019,
leblogbebe

L’école peut-elle administrer des médicaments aux enfants ?

Images Pas plus que la crèche ! Cependant, dans certains cas, il est possible  que des médicaments soient administrés à la demande écrite des parents qui fournissent une copie de l'ordnnance en cours de validité.

L’ordonnance précisant le traitement est adressée sous pli confidentiel, selon le cas, au médecin scolaire, ou au médecin de PMI ou au médecin de la collectivité d’accueil.
Le protocole de soins d’urgence signé par le médecin qui suit l’enfant dans le cadre de sa pathologie est adressé, sous pli confidentiel, au médecin de la collectivité d’accueil ou désigné par celle-ci.

Il appartient au médecin prescripteur, en liaison avec le médecin de la structure d’accueil, de décider si la prise d’un médicament même en cas d’urgence nécessite exclusivement l’intervention d’un auxiliaire médical ou d’un médecin au regard notamment des précisions apportées par la circulaire du ministère de l’emploi et de la solidarité (DGS-DAS) n° 99-320 du 4 juin 1999 relative à la distribution de médicaments.

En situation d’urgence, s’il s’agit d’une pathologie chronique à risque vital immédiat et dans le cas où le protocole de soins d’urgence établi par le médecin prescripteur préconise une auto-injection d’un traitement médicamenteux, il est important d’avoir prévu les dispositions pour qu’elle puisse être pratiquée à tout moment selon les instructions médicales précisées dans le projet d’accueil individualisé. Ces cas exceptionnels et subordonnés à une situation d’urgence, conduisent les adultes de la communauté d’accueil à tout mettre en œuvre pour que le traitement injectable puisse être administré en attendant l’arrivée des secours ; ils doivent être strictement définis par le protocole de soins d’urgence dont l’un des enjeux est de prévoir toute assistance adéquate à l’élève en situation de danger.
Pour les traitements lourds, à prendre au quotidien, un Projet d'Accueil Individualisé peut être mis en place par les parents en concertation avec le médecin de l'Education nationale et la direction de l'école.

Par ailleurs, un protocole national sur l'organisation des soins et des urgences dans les écoles et les établissements publics locaux  d'enseignement a été publié le 6 janvier 2000, mais il concerne surtout les établissements de grande taille (collèges, lycées), qui disposent d'une infirmerie.

Et vous, avez-vous eu à demander à l'école de donner des médicaments à vos enfants ?

Partager cet article

Article de

Commenter cet article