Wednesday 01st December 2021,
leblogbebe

Les préférences alimentaires des enfants : quelques résultats (1/2)

Images Des chercheurs de l’Institut national de recherche agronomique (l'INRA) travaillent depuis 2005 sur la perception et l'acceptabilité des aliments par les enfants

Après l’âge des découvertes alimentaires, jusqu’à 18 mois environ, la moitié des enfants devient difficile à table vers l’âge de 2 ans.

Un des résultats de leur étude est que les pratiques éducatives ont une influence sur ces préférences qui apparaissent vers 18 mois- 2 ans.

Sans être trop permissif, ni trop coercitif puisque cela peut entraîner l'effet invervse (ah ! la belle affaire de la 3ème voie !), les parents devraient ne pas renoncer à proposer des aliments variés sans forcer l'enfant, d’attirer son attention sur les goûts, les odeurs, les couleurs des aliments et enfin de privilégier les repas en famille, où parents et enfants mangent ensemble la même chose.

Autre résultat intéressant : les préférences à 2-3 ans peuvent prédire les préférences plus tard. Cependant, la bonne nouvelle est que les légumes cuits, crudités, fruits et plats composés deviennent plus appréciés avec l’âge !

Les frites figurent parmi les choix les plus élevés à 2-3 ans, puis la préférence reste élevée mais diminue avec l’âge et elle est plus faible chez les filles. Les perceptions sensorielles évoluent au cours de l'enfance et de l'adolescence. Ceci pourrait expliquer en partie que les préférences puissent augmenter pour des aliments tels que des légumes acides : tomates, choucroute, etc.

Le fait d’expérimenter les légumes entre 2 et 3 ans influence les préférences (chez les filles) et la variété ultérieures.

Partager cet article

Article de

Commenter cet article