Monday 28th September 2020,
leblogbebe

L’interdiction de fumer au Pays de Galles n’a pas fait diminuer l’exposition des enfants au tabac

Tabagisme-passif-risques-sans-cigarette-L-3 L'interdiction de fumer au Pays de Galles n'a pas diminué le tabagisme à la maison. Une étude concernant 3500 enfants de 75 écoles primaires au pays de Galles, vient d'être publiée dans la revue BMC Public Health. Cette étude a constaté que les enfants étaient exposés à des quantités similaires de nicotine en tant que fumeurs passifs avant et après la législation, ce qui devrait rassurer ceux qui s'inquiétaient concernant une augmentation de l'exposition au tabagisme à la maison à la suite de l'interdiction.

Le docteur Jo Holliday et ses collègues de l'Université de Cardiff, école des sciences sociales, ont effectué l'étude, financée par le gouvernement gallois. Ils ont mesuré les concentrations de cotinine, un marqueur de l'exposition à la fumée de cigarette, dans la salive d'environ 1750 enfant de 6 ans avant et après l'interdiction. Ils ont également posé des questions aux enfants sur leur expérience du tabagisme passif. Le professeur Holliday a déclaré : "Des préoccupations ont été exprimées au sujet du "déplacement" potentiel des fumeurs des lieux publics vers la maison, affectant les non-fumeurs et, en particulier, les enfants. Nous avons constaté que la législation antitabac au pays de Galles n'a pas fait augmenter l'exposition à la fumée dans les maisons des enfants. Néanmoins, la maison est la principale source d'exposition des enfants".

Les chercheurs soulignent que le tabagisme passif représente toujours un problème de santé publique. Selon le professeur Holliday, "Près de 40% des enfants avaient une concentration de cotinine de 0.17ng/ml, un taux qui est souvent associé à un dysfonctionnement des poumons, et près de 6% des enfants avaient des concentrations de cotinine salivaire plus élevés que ceux des non-fumeurs travaillant dans des bars écossais avant l'introduction d'une législation similaire en Écosse".

Partager cet article

Article de

Commenter cet article