Tuesday 20th October 2020,
leblogbebe

J’ai testé… l’accouchement par les reins

eliza taddei Naissance Un commentaire

Images Nos grandes-mères parlaient d'accouchement par les reins pour désigner l'accouchement affreusement douloureux où la douleur irradie en bas de la colonne vertébrale. C'est la position de bébé qui explique cela : l’enfant se présente la tête la première mais son dos est orienté contre le dos de la maman et sa tête appuie sur le sacrum (les cinq dernières vertèbres soudées de la colonne vertébrale). On appelle cela la position occipito-postérieure.

10% des accouchements seraient concernés – et mon premier accouchement en fait partie.

Dès le début du travail, la perception des contractions utérines est ressentie dans la région lombaire de façon plus intense que dans le ventre. Cela est dû au fait que l’utérus tire sur le psoas (ce muscle épais de la colonne vertébrale qui va des vertèbres lombaires au fémur)…

De plus, vers la fin de l’accouchement, lorsque la tête du bébé n’est pas bien fléchie sur sa poitrine mais rejetée en arrière, elle appuie alors sur la région anale et le périnée. Cette sensation, très douloureuse, renforcée par la position de la mère couchée sur le dos, s’accompagne également d’une envie d’aller à la selle. Et c'est comme ça que la péridurale est devenue mon amie…

Source photo : Césarine

Partager cet article

Article de

1 commentaire

  1. isa911 novembre 26, 2009 à 5:23

    J’y ai eu droit pour les 3, mais la seconde comme j’ai accouchée dans l’eau et que je l’ai demandée très chaude !!!, ca été bien attenué et pas eu besoin de peridurale, pour le 3 ieme, j’en voyais pas le bout, j’ai failli craquer, mais non …

Commenter cet article