Monday 28th September 2020,
leblogbebe

La fermeture des écoles limite la transmission de maladies

Ecole fermee Une enquête menée dans huit pays européens a montré que la fermeture des écoles dans l'éventualité d'une pandémie de maladie infectieuse pourrait avoir un rôle important dans la réduction de la transmission des maladies. L'enquête a été publiée dans le journal BMC Infectious Diseases.


Niel Hens, de l'Université d'Anvers, en Belgique, a dirigé une équipe de chercheurs européens dans le but d'utiliser des données précédemment publiées en Belgique, en Angleterre et aux Pays de Galles, en Finlande, en Allemagne, en Italie, au Luxembourg, en Pologne et aux Pays-Bas afin d'estimer les effets de la fermeture de l'école sur la transmission des maladies.

Il a expliqué : "Les modèles mathématiques concernant la façon dont les maladies infectieuses se propagent de personne à personne par des contacts étroits reposent sur des hypothèses concernant le processus de transmission sous-jacent. L'une de ces hypothèses est que la fermeture d'écoles se traduira par une moindre exposition pour les enfants. Jusqu'à présent, cependant, l'impact exact de cette mesure n'a pas été démontré".

Niel Hens et ses collègues ont constaté qu'en général, les contacts sont réduits d'environ 10% lorsque les écoles sont fermées. Le week-end, les mélanges de générations deviennent plus fréquents, par exemple, par des repas de famille, ce qui facilite la transmission. Selon le professeur Hens, "Les enfants sont les propagateurs de nombreux agents pathogènes en raison de leurs contacts sociaux fréquents et plus intimes que ceux des adultes, et leur hygiène en général. Réduire l'occasion de contacts serait un grand avantage en cas de pandémie".

Les chercheurs en ont donc conclue : "Si nous pouvons supposer que la fermeture d'écoles en cas de pandémie ressemble à la fermeture des écoles pendant les périodes de vacances, nos résultats montrent que cette stratégie aurait un impact significatif sur la transmission des maladies, d'environ 21%. Bien entendu, il s'agit d'un estimation prudente, puisque, pendant une pandémie, les activités de fin de semaine typique, avec une forte composante sociale, comme les sports d'équipe et sorties culturelles n'auraient pas lieu.".

Partager cet article

Article de

Commenter cet article