Monday 28th September 2020,
leblogbebe

Un nouveau outil pour aider la chirurgie cardiaque pédiatrique

Chirurgie cardiauqe Une équipe de chercheurs de l'Université de Californie, de San Diego et de l'Université de Stanford a développé une façon de simuler l'écoulement du sang sur ordinateur pour optimiser les opérations chirurgicales. Ce serait la base d'un nouvel outil qui aiderait les chirurgiens à planifier une opération de sauvetage appelé "Fontan", qui est effectué sur les bébés nés avec des malformations cardiaques congénitales graves.

Les chercheurs ont présenté leurs travaux cette semaine lors de la 62e réunion annuelle de l'American Physical Society (APS), qui a eu lieu du 22-24 Novembre au Convention Center de Minneapolis.

Les bébés qui reçoivent ce type de chirurgie ont une maladie qui touche le développement des ventricules, le cœur ne se développe donc plus correctement. Au fur et à mesure leur cœur ne peut plus faire circuler correctement le sang dans les poumons et le corps, qui sont ainsi privés d'oxygène. Le manque d'oxygène donne à leur peau une couleur bleue, cette maladie est parfois appelée «syndrome du bébé bleu» pour cette raison.

La chirurgie "Fontan" est l'une des trois interventions chirurgicales effectuées immédiatement après la naissance pour relancer la circulation sanguine des enfants nés avec cette maladie. L'objectif est de rediriger le flux sanguin, ce qui permet au bébé de survivre avec un seul ventricule fonctionnel. Avant l'avènement de ce type de chirurgie au début des années 1970, ces sortes de maladies cardiaques étaient toujours fatales.

Il y a encore des risques, y compris une intolérance de l'opération, la formation de caillots sanguins, et l'insuffisance cardiaque nécessitant une éventuelle transplantation. Alison Marsden de l'UCSD a travaillé avec le chirurgien Rady du Children's Hospital pour développer un nouvel outil informatique afin d'aider à ce processus. En outre, le docteur Marsden et le cardiologue Jeff Feinstein ont développé une nouvelle conception du greffon pour la chirurgie "Fontan", qui devrait être mise en service clinique dans quelques mois.

«Notre but ultime est d'optimiser les chirurgies qui sont conçues sur mesure pour chaque patient, afin que nous n'ayons pas à nous baser sur une "solution à taille unique", a déclaré le professeur Marsden.

L'outil utilisé reconstruit d'abord une image modélisée du cœur du bébé et permet aux médecins de saisir leurs desseins chirurgicaux. L'ordinateur peut alors explorer systématiquement différentes conceptions potentielles en utilisant des algorithmes d'optimisation puissants, semblables à ceux utilisés dans l'industrie aérospatiale pour la conception des avions. Ils appliquent ensuite la dynamique des fluides pour simuler le flux de sang après la reconstruction. De cette façon, explique le docteur Marsden, les chirurgiens peuvent tester leurs plans et évaluer les différents modes d'écoulement du sang avant l'opération.

Source: American Institute of Physics

Partager cet article

Article de

Commenter cet article