Friday 25th September 2020,
leblogbebe

Rupture de la poche des eaux : toute une histoire

virginie pradel Naissance Pas de commentaire

Poche des eaux Allez, je vous fait la réplique digne d'une scène de film Hollywoodien "Oh my god ! Je crois que j'ai perdu les eaux !". Et oui, c'est la rupture de la poche des eaux. Elle est souvent annonciatrice d'accouchement imminent. Elle peut se dérouler de plusieurs manières : La poche peut se fissurer et fuir en un léger filet ou se briser net comme si on avait ouvert les vannes d'une écluse. Elle peut se produire au début même du travail ou à n'importe quel autre moment. De temps en temps, le médecin, la sage-femme ou l'infirmière vous la percera avant que vous ne soyez complètement dilatée, si elle n'est pas rompue d'ici là. Cela leur permet de savoir si vous avez des problèmes qui feraient obstacle par la suite. Les contractions deviennent généralement beaucoup plus intense après la perte des eaux, et le travail va plus vite.

La poche des eaux se rompt en général à 5 cm de dilatation.

Après la perte des eaux les soignants seront plus vigilants à cause des risques de développer une infection que peut contracter votre bébé, une fois que le fluide qui le protégeait ne joue plus son rôle.
Cette rupture prématurée des membranes oblige quelquefois l'équipe médicale à déclencher l'accouchement.

Un liquide de couleur vert foncé traduit la présence de méconium, c'est-à-dire des premières selles du fœtus. Le méconium signale une souffrance fatale qui nécessite le déclenchement de l'accouchement.

Pour ma part je ne sais même pas quand cela est arrivé, car je n'ai rien senti au niveau écoulement. En même temps j'étais trop occupée à hurler et à insulter les personnes autour de moi pour m'en rendre compte.

Partager cet article

Article de

Commenter cet article