Monday 21st January 2019,
leblogbebe

Attention aux dents de bébé

Morsure Je n'aime pas du tout l'idée de comparer mon bébé à un chien, même si ça n'est qu'une comparaison de morsure. Je déteste les chiens… ça en est même devenu vomitif tellement je les ai en horreur, que ce soit pour un chiwawa ou un rott. Mais de temps en temps la comparaison est bonne, je l'avoue, comme ici.

D'après les scientifiques, les fabricants de jouets devraient en urgence revoir les tests de sécurité fait sur leurs produits. Car ceux-ci ont pu démontrer que les enfants dès l'âge de trois ans peuvent avoir la force de morsure moyenne d'un chien. Ils n'ont pas précisé le type de chien, mais même un Yorkshire peut faire très mal.

Les résultats de recherche à l'Université de Leeds pourrait être utilisés pour améliorer la sécurité des jouets et prévenir les blessures et même des morts dû à la suffocation chez les moins de cinq ans.

Le docteur Gary Mountain, qui a dirigé la recherche, explique que les résultats montrent un réel besoin d'introduire un test de morsure pour les jouets. Il pense que les étiquettes concernant l'âge minimum d'utilisation sur les jouets ne sont pas suffisantes pour prévenir les accidents.

Il explique: "Tout indique que les parents ne lisent pas les étiquettes d'avertissement. Ou s'ils le font, ils pensent que les étiquettes concernant l'âge sur les jouets se rapportent à la capacité de développement de l'enfant plutôt qu'au fait que le jouet puisse poser un risque potentiel d'accident dû aux petites pièces. En outre, il n'existe actuellement aucune norme concernant les jouets, en ce qui concerne les morsures ou le "machage", actes qui pourraient casser le produit en petits morceaux, que les enfants pourraient avaler ou inhaler."

"La recherche a été fondée sur les cas de jeunes enfants admis dans les services hospitaliers d'urgence après ingestion ou l'inhalation de petites pièces à partir d'objets et de jouets. Il y a un réel besoin de développer de solides normes pour les jouets pour enfants, mais jusqu'à présent nous n'avions pas de recherches sur lesquelles nous baser."

Leurs recherches ont montré que la force de la morsure d'un enfant est affectée par la santé dentaire, le poids, ou encore l'appartenance ethnique de l'enfant.

Le docteur Mountain a maintenant reçu des fonds de la bourse pour les Entreprises du Yorkshire afin de développer une version commerciale de l'instrument servant à mesurer la force de morsure des enfants. L'instrument pourrait se révéler extrêmement utile pour les dentistes et d'autres cliniciens dans des domaines tels que la santé bucco-dentaire, l'orthodontie et le travail maxiofacial.

Source : ScienceDaily

Partager cet article

Article de

1 commentaire

  1. Estelle Vereeck décembre 16, 2009 à 10:44

    Voilà une étude très intéressante et l’occasion de rappeler que les dents de lait ont essentielles pour le développement maxillo-facial de l’enfant et qu’elles doivent absolument être préservées :
    http://www.holodent.com/article-dent-qui-pousse-dent-qui-parle-estelle-vereeck-decodage-dentaire-41196483.html

Commenter cet article