Monday 21st January 2019,
leblogbebe

Séjour à la maternité : la ballet incessant du personnel…

Images Si vous avez prévu d'accoucher dans une maternité et si vous attendez votre premier bébé, préparez votre séjour à la maternité en vous reposant le plus possible : une fois à la clinique ou à l'hôpital, vous risquez de ne plus avoir un moment pour vous !

Généralement, la journée commence très tôt : vers 7h7h30. Votre petit-déjeuner est servi, puis le ménage sera fait dans votre chambre avec moult bruit. Vous aurez droit à la visite du gynécologue-obstétricien et/ ou d'une sage-femme pour les suites de l'accouchement, ainsi que de la visite d'une puéricultrice pour la surveillance de bébé (pesée, prise de température).

Dans la journée, bébé prendra son bain – à la nurserie ou dans votre chambre.

Vous aurez à peine le temps de prendre une douche avant le déjeuner : ne l'oublions pas, vous avez aussi bébé à nourrir, changer, divertir. Puis d'autres personnes peuvent vous rendre visite : la bibliothécaire, pour vous proposer des livres, le photographe de la maternité, une diététicienne qui vous consulte pour le menu du lendemain…

Certaines maternités organisent dans l'après-midi des rencontres à la nurserie, avec d'autres mamans et les puéricultrices, autour de différents thèmes comme l'allaitement, le bain et les soins de bébé, la prévention des accidents domestiques etc

Et voilà le goûter… Le temps de s'occuper un peu de soi et de bébé, le dîner arrive, ensuite une sage-femme, et une puéricultrice pour les "contrôles" du soir et pour vous apporter ce dont vous avez besoin (médicaments, langes,…)

Et, si en plus vous êtes en chambre double, vous multipliez les visites par deux…

Partager cet article

Article de

11 commentaires

  1. irina décembre 15, 2009 à 10:27

    Moi, j’ai eu un bol incroyable, j’étais seule 90% du temps ^^°
    Le matin à 7H, j’avais mon déjeuner, puis c’était le tour du shake-up matinal du petit, puis vers 10H, je croisais l’infirmière, juste avant les draps et la dame des menus, puis plus personne jusqu’au repas de midi, et à nouveau plus personne jusqu’à celui du soir…
    Bien qu’ayant eu une césa, j’ai eu une surveillance de près de la cicatrice jusqu’au retrait du pansement, puis à peine un coup d’oeil de l’infirmière parfois, et j’ai dû voir mon obstétricien 3 fois pendant 2 min (juste le temps de regarder la cicatrice) pendant mes 10 jours de séjour.
    Bref, ça a l’air de dépendre des maternités, j’ai des amies qui ont été harcelées, d’autres qui comme moi, on eu le temps de lire tranquille dans leur lit pendant les siestes du bébé…

  2. Eliza Taddei décembre 15, 2009 à 10:35

    eh bien vous avez eu de la chance :-)
    oui, bien sur, cela dépend sans doute de maternité, et aussi de la période de l’année (il y a des périodes où il y a moins de personnel).
    cela dit, je trouve ques les rencontres organisées à la nurserie peuvent être intéressantes.

  3. vero décembre 15, 2009 à 10:50

    moi aussi chambre seule
    par contre ca commence plutôt vers 6h du mat pour la prise de température, alors qu’on s’est endormie y a 2 heures …
    vous avez oublié de parler du personnel qui vient faire le ménage (pas très délicatement dans ma maternité, avec un bébé de 2 jours qui dort …)
    par contre, c’est pas pendant ce séjour qu’on se repose …

  4. Eliza Taddei décembre 15, 2009 à 11:14

    si si j’ai dit : “le ménage sera fait dans votre chambre avec moult bruit”. Je confirme : entre le bruit et l’odeur des produits, le passage du personnel pour la ménage est un grand manège ! :-)
    je suis d’accord avec vous, ce n’est pas là qu’on se repose mais certaines mamans peuvent le penser naivement… (ou bien peut-être auront-elles la chance d’Irina !)

  5. irina décembre 16, 2009 à 11:15

    En même temps, d’une façon générale, j’ai remarqué à écouter mes copines que l’on était plus tranquille en clinique qu’en hôpital, car déjà, on n’a pas de visites des internes.
    Pour le ménage, les dames de service étaient adorables, elles allaient vite, et ne faisaient pas de bazar (de toute façon, mon fils était une marmotte sourde XD), le truc était plié en 5 minutes chrono…
    Pour le bain, ils ont lieu en néonat ou en nurserie, mais à l’heure qui m’arrangeait, si j’avais eu une chambre standart (j’étais en chambre néonat, il n’y avait pas la baignoire pour les bébés), j’aurais donné le bain dans ma chambre à l’heure qui m’allait.
    Le premier a été donné par une puéricultrice sous mes yeux (première fois que je voyais un bébé se faire laver + handicap de la césa, je préfèrai observer), le lendemain, je le donnais avec aide, après, personne ne jetait le moindre coup d’oeil…
    Là, je retourne à ma crémerie fin février/début mars, et il paraît que les multipares (les déjà-mamans) sont encore plus tranquille, on leur demande juste de peser le bébé le matin, sinon, si on ne le demande pas, personne ne débarque…
    C’est vrai que malheureusement, on ne sait pas à quoi s’attendre à l’avance, on peut avoir de bonnes comme de mauvaises surprises.

  6. tatacoco décembre 16, 2009 à 12:29

    vous oubliez
    - les portes ouvertes avec perte et fracas après avoir toqué par simple formalité…
    - l’ouverture immédiate des stores à 7h du matin “parce qu’il faut bien que votre bébé voie la lumière du jour”, peu importe que maman ait dormi seulement dix minutes cette nuit…
    - sans oublier le papottage des aides soignantes en plein milieu de la nuit juste derrière votre porte
    - les sonneries des autres chambres qui retentissent dans tout le couloir…
    personnellement j’en garde de bons souvenirs mais je me reposerai effectivement avant d’accoucher, la prochaine fois!! ^^

  7. Emilie décembre 16, 2009 à 2:43

    Moi je n’ai pas du tout été dérangée par les passages divers.
    C’était toujours discret et très rapide. Je passais également des après-midis entières sans voir personne.
    Le matin visite très rapide des médecins, la pesée. J’ai pas beaucoup de souvenirs des différents passages. C’est même moi qui trouvais qu’elles rechignaient un peu à rester le temps que j’arrive correctement à faire prendre le sein à ma bichette.

  8. Caroline décembre 16, 2009 à 5:16

    Puis-je rajouter :
    * la piqûre dans la cuisse à 1h du mat pour pas faire de phlébite.
    * la sage femme qui entre dans votre chambre et vous pose trente trois questions comme si de rien n’était alors que vous êtes … sur le trône !
    * le bébé qui choisit juste le moment … du trône pour se réveiller.
    * la belle mère qui n’a pas compris que vous êtiez fatiguée et qui n’est pas obligée de venir tous les jours, et passer là toute son après midi.
    Et après on se demande pourquoi les mamans ont le baby blues à la clinique !

  9. saminette décembre 16, 2009 à 5:57

    C’est bien pour ça que dans le fond, je serai ravie si les visites étaient interdites lors de mon accouchement (hors le papa, cela va de soit)… pas de visites de gens que vous n’avez pas envie de voir, c’est top non ?
    Sam

  10. claja décembre 18, 2009 à 5:14

    je viens de rentrer de la maternité et je confirme, l’enfer! je suis épuisée, impossible de dormir la nuit avec les bruits des sonnettes des chambres voisines, le papotage des aide soignantes etc. Je ne m’attendais pas à ça! la journée, encore pire!

  11. Eliza Taddei décembre 18, 2009 à 5:51

    Irina, je pense comme vous, qu’on est plus tranquille à la clinique.
    ceci dit, un code de “bonnes manières” serait utile mais malheureusement la HAS, qui donne les accréditations, ne prend pas en compte ce critère de confort et calme des mamans…
    Saminette, je suis d’accord avec vous, je n’ai jamais aimé les visites à la maternité, et même pour le téléphone j’ai fait passer le message à l’entourge d’attendre le retour à la maison (le téléphone sonne toujours quand on se repose ou qu’on est sous la douche !)
    Caroline, 100% d’accord ! :-) )

Commenter cet article