Sunday 19th May 2019,
leblogbebe

Grossesse : ce ne sont pas tous les poissons qui sont bons !

Images On savait que la consommation de poisson était recommandée durant la grossesse.

Mais une nouvelle recherche, menée à l'Université de Grenade, revient sur les risques liés au mercure présent dans certaines espèces de poisson - poisson bleu (poisson de haute mer du genre thon, hareng, maquereau, sardine, anchois….) et celui en conserve, mais aussi, dans une moidre mesure, le poisson blanc.  L'étude montre que la consommation de ces espèces pendant la grossesse et la petite enfance est en rapport avec un rendement cognitif moindre chez les enfants.

Plus précisément, les enfants qui mangent du poisson plus de trois fois par semaine présentent un rendement moindre dans les aires générale cognitive, exécutive et perceptive-manipulatrice.

Ces résultats sont utiles notamment pour les populations pour lesquelles le poisson fait partie de l'alimentation habituelle.

 L'étude a été réalisée sur un échantillon de 220 enfants provenant de la zone géographique d'attention sanitaire de l'hôpital San Cecilio de Grenade. Les chercheurs ont analysé l'exposition à des polluants environnementaux à travers l'eau, l'air et l'alimentation. Leur travail décrit pour la première fois le degré d'exposition infantile à des polluants environnementaux présentant un intérêt spécial, comme les trihalométanes, NO2, les hydrocarbures aromatiques polycycliques et le mercure.

Les résultats de la recherche ont été récemment publiés dans des revues scientifiques telles que Environmental Research, Journal of Epidemiology and Community Health, Science of the Total Environment et Gaceta Sanitaria.

Partager cet article

Article de

Commenter cet article